La culture tente de remplir le vide du Brexit Verouillé

Des représentants des industries culturelles et créatives venus de toute l'Europe ont publié, hier, leurs recommandations au Royaume-Uni et à l'UE dans le cadre du Brexit. Ils attendent plus qu'une simple limitation des dégâts, et veulent en particulier que le Royaume-Uni continue d'apporter une protection forte à la culture.  Les représentants européens de la culture présents hier au Bozar à Bruxelles pour une conférence "voir au-delà du Brexit : unir les secteurs culturel et créatif" tenaient avant tout à montrer que, Brexit ou pas, ils restaient solidaires les uns des autres. Alice Black, directrice du Design Museum de Londres, a bien résumé l'esprit ambiant, en expliquant que "nous voulons continuer de travailler avec les institutions européennes et international ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.