Taxe européenne sur le numérique : « pas avant 2021 », répond l’Allemagne Verouillé

L'honneur d'Emmanuel Macron est presque sauf : l'Allemagne accepte la taxe numérique proposée par le Président français. Mais l'application en est reportée en 2021. Comme le Canada Dry, la décision allemande sur la taxe numérique ressemble à une acceptation des propositions d'Emmanuel Macron - reprises par le commissaire Pierre Moscovici et portées par Bruno Le Maire - mais n'en est pas vraiment une. Il s'agissait avant tout, d'une part, de montrer la bonne volonté du gouvernement allemand malgré le caractère politiquement et économiquement embarrassant de cette demande française, et, d'autre part, de ne pas donner l'impression aux électeurs allemands que leurs gouvernants ne faisaient rien contre l'emprise des "GAFAs." L'Allemagne vient donc d'acquiescer : la taxe sur ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.