Taxe sur les géants du numérique : compromis franco-allemand pour une application en 2021 Verouillé

Le travail de Pierre Moscovici et Bruno Le Maire n'a pas encore payé : les Etats membres réfractaires ne se sont toujours pas laissés tenter par la proposition de taxe temporaire sur le chiffre d'affaire des géants du numérique. Néanmoins, un nouveau compromis franco-allemand atteint hier  prévoit d'appliquer la taxe à partir de 2021, et de la limiter aux activités gratuites financées par la publicité. Il faudra encore en convaincre les autres Etats européens. Ce compromis, qui cible essentiellement les plateformes comme Google et Facebook, ne plait pas du tout aux représentants de la Silicon Valley. L'un des problèmes posés par la taxe temporaire sur le chiffre d'affaires proposée en avril dernier par Pierre Moscovici et poussée par le gouvernement français était q ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.