La taxe GAFAs, le cataplasme sur une jambe de bois Verouillé

Le think tank économique Ecipe fait la démonstration que le taux effectif de taxe payé par les corporations du numérique dont le siège est aux Etats-Unis est souvent supérieur à celui des sociétés d'autres secteurs basées en Europe, et plaide pour une réforme globale de la taxation dans l'UE, plutôt que pour des mesures démagogiques comme la taxe GAFAs. Autre constat : la concurrence fiscale entre Etats membres, véritable poison de l'UE, est plus que jamais désirée par des politiques nationaux, qui se raccrochent ainsi à une souveraineté devenue illusoire. "Ceux qui demandent des taxes plus élevées sur un groupe spécifique de sociétés - les entreprises du numérique - n'ont toujours pas prouvé que cela amène une taxation plus juste " estime Matthias Bauer, é ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.