Union européenne : l’échec d’Emmanuel Macron à placer les Libéraux Verouillé

Le socialiste David-Maria Sassoli a été élu président du Parlement européen. Le S&D et le PPE ont conclu un deal pour qu'il laisse la place à Manfred Weber dans deux ans et demi. Au final, les transactions de ces derniers jours sont - malgré les grands discours d'Emmanuel Macron dont le rôle principal était de soutenir ce groupe - un camouflet pour les Libéraux, n'obtiendraient que la vice-présidence de la Commission pour Margrethe Vestager. Celle-ci perd au change : le poste de commissaire à la concurrence est plus prestigieux, et assorti d'un pouvoir autrement réel. Sauf retournement de dernière minute, le socialiste italien David-Maria Sassoli devrait être élu aujourd'hui à la présidence du Parlement européen au premier - ou au pire au second - tour. Les dép ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.