L’OCDE forcée de distinguer entre activités numériques et traditionnelles Verouillé

Les Etats membres du programme de l'OCDE pour une solution globale de taxation des multinationales souhaitent l'inclusion d'une nouvelle distinction entre d'un côté les entreprises numériques - qui seraient taxables automatiquement dès qu'elles dépasseraient un seuil de bénéfices - et de l'autre les activités commerciales traditionnelles - qui seraient taxables seulement si elles remplissent des conditions supplémentaires telles que la présence physique ou le ciblage publicitaire. Décidément, la distinction entre traditionnel et numérique - dont le secrétaire général de l'OCDE Angel Gurria n'a jamais voulu pour l'excellentes raisons - a la vie dure. Reste à voir comment les entreprises du numérique vont réagir à ces modifications. Les propositions de l'OCDE  ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.