La France veut sa part du gateau européen de l’hydrogène Verouillé

La France se presse en vue de faire voler l'Airbus à hydrogène d'ici à 2035, avec aujourd'hui l'annonce d'un consortium destiné à tester la faisabilité du processus, de la production à l'utilisation, dans les aéroports de Paris. Ce projet est façonné de manière à avoir largement accès aux fonds européens liés à la relance verte de l'économie.  La Région Ile-de-France, Aéroports de Paris, Airbus et Air France KLM ont annoncé aujourd'hui le résultat d'un appel à manifestations d'intérêt afin de "bâtir une filière hydrogène aéroportuaire." La pression est très forte de "décarboner "les transports aériens, dont la survie même est menacée par les politiques écologiques en cours et à venir. Pas étonnant donc qu'Airbus joue le jeu : " je note un réel engou ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.