L’intégration des oeuvres britanniques dans les quotas européens fait des remous à Bruxelles Verouillé

La discussion sur la présence d'oeuvres britanniques sur les plateformes, jugée disproportionnée par certains Etats et certaines parties prenantes, prend de l'ampleur à Bruxelles. Dernièrement, des parlementaires européens menés par Laurence Farreng ont déposé un amendement en vue de l'évaluation de la notion d'oeuvre européenne. Les oeuvres produites au Royaume-Uni doivent-elles, à l'avenir, être comprises dans le quota de 30% d'œuvres européennes mis en place par directive Services de Médias Audiovisuels de 2018 ? Aujourd'hui, la réponse est claire : les oeuvres britanniques sont des oeuvres européennes. La notion d'oeuvre européenne de la directive SMA est en effet basée sur la définition de la Convention européenne "télévision sans frontières" de 1993, ado ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.