Définition d’œuvre européenne : pas de réexamen avant 2023 Verouillé

Certains élus et parties prenantes de la culture souhaitent un réexamen de la définition d'œuvre européenne, qui inclut encore les oeuvres britanniques malgré le Brexit. La Commission reconnait qu'elle doit examiner le dossier, mais n'envisage aucune évolution avant 2023 au plus tôt.  Comme nous l'avions expliqué notamment ici, certaines parties prenantes - et notamment les producteurs indépendants - estiment qu'il est nécessaire de réviser la définition de ce qui constitue une "oeuvre européenne" en droit européen. Au centre de leurs préoccupations, le fait que les oeuvres britanniques, qui pourraient servir des tête de pont à des oeuvres internationales, sont actuellement inclues dans cette définition, dont dépend notamment l'application du quota de 30% d'oeuvres ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.