Interdiction de Russia Today : une annonce sans fondement juridique Verouillé

L'interdiction à travers l'UE des médias Russia Today et Sputnik annoncée hier par Ursula von der Leyen n'a, à ce jour, pas de base juridique européenne et ne sera pas simple à mettre en oeuvre dans chaque Etat membre, d'autant que les deux médias sont également armés juridiquement.  En annonçant dès hier l'interdiction pan-européenne des médias Russia Today et Sputnik financés par le gouvernement russe, la présidente de la commission européenne a sans doute mis la charrue avant les boeufs. "Nous allons interdire dans l'UE la machine médiatique du Kremlin. Les entreprises publiques Russia Today et Sputnik, ainsi que leurs filiales, ne pourront plus diffuser leurs mensonges pour justifier la guerre de Poutine et semer la division dans notre Union", a déclaré Ursul ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.