DSA : un accord de façade qui se craquèle Verouillé

Les dernières étapes de l'écriture du Digital Services Act au Parlement européen sont tendues : la rapporteure Christel Schaldemose tient ses collègues peu au fait des avancées du dossier, qui ne correspondraient pas toutes à l'accord politique du 23 avril. Curieusement, les représentants des entreprises américaines à Bruxelles sont mieux informés que les élus.  Contrairement aux grandes annonces d'il y a dix jours, le Digital Services Act n'est pas un dossier clos, loin s'en faut. Certains points cruciaux du texte ont été laissés aux discussions techniques, et notamment les dispositions concernant les obligations de retrait des contenus notifiés aux plateformes. Et sur ces points, des tensions fortes craquèlent déjà le vernis de l'unisson politique affichée il y a ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.