L’incertitude du financement du service public plombe son attractivité Verouillé

Delphine Ernotte fustige à juste titre la décision de Roland Garros de favoriser Amazon, mais la direction du tournoi doit aussi prendre en compte les incertitudes qui pèsent sur la surface financière de FTV dans les années à venir. La période de flou qui précède la fin de la redevance ne plaide pas en faveur de FTV. Au lendemain d'une rencontre qui a atteint des sommets entre Rafael Nadal et Novak Djokovic sur la terre ocre de Roland Garros, un questionnement légitime s'impose concernant la capacité du service public de faire la preuve de sa pérennité pour investir dans la retransmission d'événements sportifs. La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, a fait preuve d'une colère saine, regrettant la décision de la direction sportive du Tournoi de fa ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.