Législatives : le nouveau paysage politique de la culture Verouillé

Les élections législatives conclues hier refondent le paysage politique des relations institutionnelles de la culture pour les cinq prochaines années : certains restent, d'autres non, tandis que l'absence de majorité absolue du parti présidentiel rendra les débats parlementaires plus complexes, notamment sur la question de l'avenir de l'audiovisuel public. Les élections législatives qui se sont conclues hier ont leur lot de surprises pour le monde de la culture. La plus grande est que Pascal Bois n'a pas été réélu. Éliminé au premier tour, c'est une élue du Rassemblement National qui le remplacera pour la troisième circonscription de l'Oise. "Père" du Centre National de la Musique - dont il avait supervisé la mission de préfiguration avec Emilie Cariou - Pascal Bois ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.