Fusion TF1, M6, les actionnaires mettent la pression Verouillé

Le rapport des services d'instruction de l'autorité de la concurrence n'est pas favorable au projet de fusion tel que présenté par TF1 et M6. Les deux groupes de télévision ont choisi d'annoncer qu'ils allaient continuer de le défendre, quitte à devoir l'abandonner s'il était retoqué. Dans un marché en pleine évolution sous la pression des streamers, TF1 et M6 mettent la pression sur les autorités. Le rapport des services de l'autorité de la concurrence (ADLC) n'est pas favorable à une fusion de TF1 et M6 telle que proposée, et estime que des aménagements substantiels sont nécessaires. Comme attendu, l'autorité estime que le nouveau groupe pèserait trop lourd sur le marché de la publicité télévisée, et représenterait ainsi une menace pour la libre concurrence. C ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.