Disney, Twitter, après Netflix sonnent la fin du progressisme Verouillé

Assiste-t-on à un coup d'arrêt du progressisme dans les grandes entreprises de divertissement ? Netflix, Disney et Twitter semblent bien avoir établi de nouvelles stratégies pour toucher le très grand public, en prenant leurs distances avec des positions trop politisées, pour retrouver un juste équilibre.  Le groupe Disney rime avec valeurs familiales traditionnelles. Sans jamais vraiment prendre position dans le débat politique, le groupe fondé par Walt Disney a toujours su être à l'image d'une amérique populaire, qui aime les contes de fée, aves ses héros, ses nobles causes, et un gout certain pour les "happy end". Alors, quand l'Amérique se prend au jeu du progressisme - ce que d'autres pourraient appeler le Wokisme - le groupe Disney suit la tendance. Cela a duré qu ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.