Amazon facepalm iTunes !

Amazon est bien décidé à se faire enfin sa place au soleil dans le marché de la musique dématérialisée. On l’a vu début janvier avec la fonction AutoRip qui permet, dès lors que l’on achète un album en physique, de posséder automatiquement sa version numérique, le tout avec effet rétroactif jusqu’à 1998.

On le constate plus encore avec une autre nouveauté : la création d’un site en HTML5, accessible depuis n’importe quel appareil, et notamment par le biais de Safari, le navigateur Apple, sur les appareils de la marque, sur lequeles iTunes règne en quasi monopole. La manœuvre est astucieuse, puisqu’elle permet de contourner la ponction de 30% opérée par la compagnie à la pomme sur les achats « In App », et de se montrer en tant que concurrent valable du magasin par défaut.

Prix entre 0,63 et 5 dollars

Les titres ou albums achetés par les mobinautes sont ensuite stockés dans le Cloud Player d’Amazon, et donc disponibles sur iPhone, iPod touch, iPad, Kindle Fire, les smartphones ou tablettes Android mais aussi sur les systèmes Roku, Sonos ou à partir de n’importe quel navigateur web. Pour Steve Boom, vice president d’Amazon Music, ce nouveau site répond à une demande qui s’est faite pressante depuis le lancement de l’application Cloud Player pour les appareils iOS “maintenant ils peuvent accéder à l’énorme catalogue musical d’Amazon, à des fonctionnalités comme les recommandations personnalisées […] ils peuvent acheter leur musique une seule fois et l’utiliser partout ».

Avec certains albums à 5 dollars, ou des pistes à 0,63 dollars, Amazon devra surtout jouer sur le prix pour détrôner iTunes, leader incontesté de la musique dématérialisée.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Rédigé par Diane Saint Réquier

Journaliste presse écrite, web, radio. Passionnée de politique, de culture et de nouvelles technologies.