el

Gaming total chez Microsoft

Microsoft chercherait-il à se renforcer plus encore du côté du gaming, face à...

Microsoft chercherait-il à se renforcer plus encore du côté du gaming, face à un marché du PC qui périclite? On pourrait le penser au vu des récentes stratégies de la compagnie, dont les rumeurs veulent qu'elle serait en lice pour racheter Activision Blizzard à Vivendi. Le site Patent Bolt relève que Microsoft a récemment fait une demande de brevet sur une technologie qui pourrait permettre aux prochaines générations de XBox de projeter une image à 360 degré, fournissant ainsi une immersion totale dans le jeu. Plus précisément, il s'agirait de fournir « un environnement d’affichage immersif qui est proposé à l’utilisateur humain par projection d’une image périphérique sur les surfaces de son environnement. Les images périphériques servent d’extension aux images affichées sur l’écran principal. » D'un point de vue technique, cela demandera tout de même de s'équiper d'un projecteur grand-angle RVB mais Microsoft précise que ce système pourrait fonctionner en 2D comme en 3D, sans forcément utiliser de lunettes. On imagine aisément les possibilités de jeu si Microsoft couple ce système d'immersion avec ses technologies développées précédemment, notamment Kinect qui permet de jouer sans manette, le bonheur des gamers (si ça fonctionne bien, et que les jeux adaptés à se système sont nombreux et diversifiés, afin d'éviter les écueils justement rencontrés par Kinect)!

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 septembre 2012 à 16h00 | Gaming
7 septembre 2012
el

Microsoft acquéreur de Blizzard ?

La machine à rumeur autour de l'éventuelle vente par Vivendi Universal de sa...

La machine à rumeur autour de l'éventuelle vente par Vivendi Universal de sa part majoritaire dans l'éditeur de jeux Activision Blizzard est relancée aujourd'hui par ComputerAndVideoGames.com. Le site affirme en effet qu e des négociations auraient toujours lieu pour que l'énorme conglomérat du divertissement se déleste de cette activité pour la modique somme de 8 milliards de dollars, et ce en dépit des affirmations de Philippe Capron. Le directeur financier chez Vivendi avançait la semaine dernière qu'il n'était pas question pour Vivendi Universal d'opérer une "rupture sèche" entre ses divisions télécom et médias et que la compagnie "n'avait pas besoin de vendre ou de faire quoi que ce soit dans l'immédiat". Pour autant, Vivendi devra bien trouver une façon de combler ses 14 milliards de déficit et d'équilibrer les comptes face à des actions en chute libre depuis 2007. La piste de la vente de Blizzard serait donc encore chaude et Sony ayant décliné un éventuel rachat, Microsoft pourrait bien être encore en lice pour s'offrir un des plus gros éditeurs de jeux en ligne.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 septembre 2012 à 18h08 | Gaming