el

HBO dépasse les attentes

HBO a dépassé les prévisions faites par Warner Media et AT&T cet été,...

HBO a dépassé les prévisions faites par Warner Media et AT&T cet été, atteignant 73,8 millions d'abonnés dans le monde en décembre 2021, au lieu du maximum de 73 millions attendu. Plusieurs grands succès, tels que la série "Succession" et les films "Dune" et "Sex and the City" ont permis à HBO Max, la plateforme de streaming lancée au printemps 2020, de convaincre de nouveaux clients. Les chiffres comprennent, en plus de HBO Max, les abonnés de Global HBO, la filiale de HBO qui signe des contrats de licence avec des acteurs locaux, tels que OCS en France. En Europe, HBO Max n'a en effet été lancé que dans six pays, à la fin 2021 : la Suède, le Danemark, la Norvège, la Finlande, l'Espagne et Andorre. Un lancement dans les Pays-Bas est attendu dans les prochaines semaines. En mars dernier, Jean Stankey, PDG de AT&T, propriétaire de Warner Media, avait estimé que HBO Max et HBO atteindraient entre 120 millions et 150 millions d'abonnés d'ici la fin de 2025. Le conglomérat n'a pas communiqué de nouveaux chiffres depuis.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 janvier 2022 à 14h27 | Non classé
4 janvier 2022
el

Etats-Unis : les fonds d’investissement cassent leur tirelire pour la tech

Les fonds d'investissements américains ont investi un montant record dans les sociétés technologiques...

Les fonds d'investissements américains ont investi un montant record dans les sociétés technologiques en 2021 : 401 milliards de dollars. C'est plus de deux fois plus qu'en 2020, où les investissements totaux avaient atteint 196 milliards de dollars. Les investissements dans les sociétés innovantes et technologiques représentent désormais une part non négligeable des transactions réalisées par les fonds d'investissement : 41% pour être exact. C'est la même proportion qu'en 2020 : tous les investissements des fonds de private equity ont en effet explosé en 2021. A titre de comparaison, les investissements totaux (privés et publics) dans l'innovation européenne en 2021 se situeront autour de 100 milliards de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 janvier 2022 à 17h32 | Non classé
17 décembre 2021
el

Le CNM vote les modalités de son soutien à la filière musicale

Le conseil d'administration du Centre National de la Musique s’est réuni le 17...

Le conseil d'administration du Centre National de la Musique s’est réuni le 17 décembre pour voter son "schéma d’intervention" à destination de la filière de la musique et des variétés pour 2022. "Le budget d’intervention 2022 du CNM, à hauteur de 194,1 M€ grâce au soutien du ministère de la Culture, comportera, en plus des programmes d’aides sectorielles et transversales pérennes, une part importante dédiée aux aides exceptionnelles de crise dans le cadre du plan France Relance", explique le CNM. Ces aides sont ventilées comme suit : d'une part 98,5 millions d'euros d'aides exceptionnelles pour faire face à la crise sanitaire, dont 75 millions d'euros pour le spectacle vivant, et d'autre part 65,6 millions d'euros d'aides récurrentes. Ces dernières, souligne le CNM, comprennent "les enveloppes pérennisées au budget 2021 (30,3 millions d’euros) et, en complément, un redimensionnement exceptionnel pour la relance (35,3 millions d’euros)". Elles bénéficieront à l'ensemble des métiers du secteur, parmi lesquels les auteurs, dont l'aide a été re-dimensionnée de 2 à 3 millions d'euros annuels. Le CNM annonce qu'avec ces dispositifs, il "souhaite passer d’une logique de sauvegarde à une logique de relance en phase avec les nouveaux enjeux de la filière" permis lesquels les enjeux de transition numérique, de parité, d'équipement ou encore de formation.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 décembre 2021 à 17h20 | Non classé
el

Hervé di Rosa élu président de l’ADAGP

L'artiste peintre Hervé Di Rosa a été élu à la présidence de l’ADAGP, lors...

L'artiste peintre Hervé Di Rosa a été élu à la présidence de l’ADAGP, lors du conseil d'administration tenu hier. Le nouveau C.A. a également élu Christian Jaccard et Meret Meyer (succession Chagall) vice-président et vice-présidente. Artiste reconnu mondialement, Hervé di Rosa est, entre autres, le cofondateur du Musée des Arts Modestes de sa ville natale, Sète. Il se bat depuis de nombreuses années en faveur du droit d'auteur en général, et plus particulièrement du droit de suite pour les auteurs des arts visuels. Il a été président de la CISAC en 2012 et 2013, poste auquel il a été succédé par Jean-Michel Jarre, et était membre du conseil d'administration de l'ADAGP depuis 2006.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 décembre 2021 à 17h03 | Non classé
9 décembre 2021
el

Etats-Unis : proposition d’ouverture des données des plateformes

Plusieurs sénateurs américains proposent d'introduire une législation qui obligerait les réseaux sociaux à...

Plusieurs sénateurs américains proposent d'introduire une législation qui obligerait les réseaux sociaux à fournir à des chercheurs indépendants un accès à leurs données, afin d'analyser les risques liés à leur utilisation. Ce type de propositions de régulation des plateformes est très courant outre-Atlantique, mais jusqu'à présent, aucun n'a été adopté. L'accès aux data est en effet souvent considéré comme impossible, du fait de la protection accordée aux secrets industriels. Cette fois, les trois sénateurs à l'origine du projet estiment qu'il est suffisamment circonscrit que pour convaincre une majorité. Il s'agirait de permettre à des chercheurs de demander à la National Science Foundation des autorisations d'accès à des données dans le cadre de programmes de recherche prédéfinis. Cette proposition ressemble à celle formulée par la Commission européenne dans le cadre du Digital Services Act, qui prévoit dans son article 31 que sur demande motivée des autorités publiques, "les très grandes plateformes en ligne donnent, dans un délai raisonnable précisé dans la demande, accès aux données à des chercheurs agréés (...) dans le seul but de mener des recherches qui contribuent à l'identification et à la compréhension des risques systémiques."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 décembre 2021 à 16h54 | Non classé
30 novembre 2021
el

Mise à jour – DSA : vote en commission parlementaire le 13 décembre

Les amendements de la commission Marché intérieur du Parlement européen à la proposition...

Les amendements de la commission Marché intérieur du Parlement européen à la proposition de Digital Services Act devraient être mis au vote le 13 décembre, et non pas le 9 décembre, comme nous l'avions écrit précédemment. Ce vote très attendu a été retardé par rapport à ce qui était initialement prévu, ce qui ne permettra pas de tenir un vote en plénière en décembre. Le texte doit en effet être revu par les jurisconsultes, puis traduit dans toutes les langues officielles de l'UE, pour pouvoir être présenté à l'assemblée de Strasbourg. Comme nous le disions hier, aucun amendement de compromis n'est confirmé à ce stade. Si certaines positions rassemblent d'ores et déjà une majorité, d'autres sont susceptibles de créer des tensions suffisamment sérieuses pour justifier un vote séparé sur certains amendements en plénière.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 novembre 2021 à 13h23 | Non classé
29 novembre 2021
el

L’IFOP lance une émission sur Twitch

L'IFOP se lance sur la plateforme de streaming en direct Twitch. L'institut de...

L'IFOP se lance sur la plateforme de streaming en direct Twitch. L'institut de sondage a d'ores et déjà commencé à produire une émission bi-mensuelle de deux heures, Data Date, dont l'objectif est, explique l'IFOP, "de mettre son métier et son regard sur la société à la portée de tous". Il s'agit de "lutter contre les idées reçues en apportant, en toute transparence et avec humilité, un éclairage sur le monde des études et les questions de société."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 novembre 2021 à 17h53 | Non classé
17 novembre 2021
el

Disney devant Netflix en 2027

Selon Digital TV, Disney devrait avoir dépassé Netflix en 2027. Selon le spécialiste...

Selon Digital TV, Disney devrait avoir dépassé Netflix en 2027. Selon le spécialiste du streaming vidéo, qui avait initialement estimé que ce rattrapage par la SVOD de Mickey aurait lieu en 2025, "Disney+ aura 140 millions abonnés supplémentaires entre 2021 et 2026 portant son total à 271 millions. Netflix, quant à lui, ajoutera 53 millions d'abonnés au cours de cette période, pour un total de 275 millions en 2026." Digital TV confirme donc que Netflix sera leader en 2026, mais prévient qu'il y aura un retournement de situation en 2027. Simon Murray, de Digital TV, a expliqué que "nos précédentes prévisions basées sur les résultats de juin 2021 estimaient que Disney+ dépasserait Netflix en 2025. Sur la base des résultats de septembre 2021, nous prévoyons désormais que cela se produira en 2027. Disney+ n'a démarré que dans six nouveaux pays en 2021. Retardés par rapport à 2021, les lancements en Europe de l'Est auront lieu en 2022. Cela risque de repousser les autres lancements asiatiques à 2023."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 novembre 2021 à 14h06 | Non classé
16 novembre 2021
el

Spotify lance ses charts par genre, par pays et par ville

Spotify vient d'annoncer le lancement de Spotify Charts, "un site web proposant des...

Spotify vient d'annoncer le lancement de Spotify Charts, "un site web proposant des nouveaux charts - les tops des titres et des artistes les plus écoutés - par genre et par région, ainsi qu'une multitude d'outils, de fonctionnalités et de données pour les artistes". Le site, ouvert aux utilisateurs de la plateforme mais aussi aux artistes connectés via Spotify for Artists, vise à permettre de connaître quelles musiques marchent bien partout dans le monde et au niveau national et local. "Chaque semaine, Spotify Charts dévoile le top des 200 meilleures chansons dans 17 genres (pop, métal, urbano, country...), déterminé en fonction des playlists des utilisateurs et des retours des équipes Spotify", explique le spécialiste du streaming musical, qui ajoute que l'outil permet, en France, d'obtenir les classements pour les villes de Bordeaux, Lille, Lyon, Paris et Marseille.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 novembre 2021 à 16h08 | Non classé
12 novembre 2021
el

Live : suppression des jauges à 75% pour les spectacles debout

"Bonne nouvelle pour le monde du spectacle musical et pour les concerts debout...

"Bonne nouvelle pour le monde du spectacle musical et pour les concerts debout : grâce à un décret publié ce matin, les jauges à 75% sont supprimées !", s'est réjoui Jean-Philippe Thiellay, président du Centre National de la Musique sur Twitter. Il s'agit du décret n° 2021-1471 du 10 novembre 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 novembre 2021 à 13h54 | Non classé
8 novembre 2021
el

BBC : la redevance britannique gelée

L'ambiance entre la British Broadcasting Corporation et le gouvernement britannique est à couteaux...

L'ambiance entre la British Broadcasting Corporation et le gouvernement britannique est à couteaux tirés suite à l'annonce par le Daily Telegraph que le gouvernement envisage très sérieusement de geler la redevance à son montant actuel de 159 livres pendant au moins deux ans. La redevance avait déjà été gelée entre 2010 et 2015, alors qu'elle est en principe supposée augmenter avec l'inflation. Le gouvernement britannique s'inquiète, car l'inflation devrait atteindre plus de 4% en 2022 : selon eux, augmenter la redevance contribuerait à diminuer encore davantage le pouvoir d'achat des Britanniques. De son coté, la BBC préfère que la redevance continue d'augmenter en fonction de l'inflation, où au moins de quelques points. Son président Richard Sharp a révélé il y a quelques mois que les couts de production des programmes de la vénérable corporation avaient augmenté, et même doublé dans certains cas. Dans ce contexte, une stagnation du budget de la BBC pourrait signifier moins de productions originales, ou davantage de programmes financés par la publicité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 novembre 2021 à 16h52 | Non classé
3 novembre 2021
el

L’audition de Frances Haugen au Parlement européen confirmée

Les institutions du monde entier s'arrachent Frances Haugen, la lanceuse d'alerte qui a...

Les institutions du monde entier s'arrachent Frances Haugen, la lanceuse d'alerte qui a publié des documents internes de Facebook/Meta Platforms. Le Parlement européen vient de confirmer que l'Américaine sera auditionnée lundi 8 novembre de 16h45 à 19h30 par les membres de pas moins de six commissions. "La présentation de Mme Haugen alimentera les travaux sur le DSA", explique le Parlement, qui précise que "la sécurité en ligne, la transparence des algorithmes et l'atténuation des risques liés à la proposition de loi sur les services numériques (DSA) feront partie des questions abordées lors de l'audition." Pour mener sa campagne globale pour, selon ses propres termes,"réparer Facebook", Frances Haugen est soutenue notamment par l'organisation Luminate fondée par le milliardaire Pierre Omidyar. L'organisation a déclaré à l'AFP participer "aux frais de transport, logistique et communication de l'équipe de Frances" dans le but de "promouvoir un grand débat public sur ces sujets". L'audition aura lieu le jour même où auraient du se tenir les votes en commission Marché intérieur sur les textes du DSA et du DMA. Aucune date n'a été fixée. Les équipes de la rapporteure du DSA, Christel Schaldemose, nous ont indiqué que "aucune nouvelle date n'a encore été fixée, mais il ne devrait pas s'agir d'un long report." Le temps presse : le vote des textes en plénière est prévu pour début décembre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 novembre 2021 à 17h20 | Non classé
2 novembre 2021
el

L’Adami instaure un comité de déontologie

L'Adami vient d'annoncer la mise en place de son comité de déontologie, nouvelle...

L'Adami vient d'annoncer la mise en place de son comité de déontologie, nouvelle instance prévue par la récente réforme des statuts de l'OGC des artistes-interprètes. Le comité "accompagne le gérant et le conseil d'administration dans la mise en œuvre et le contenu des règles déontologiques applicables aux instances et aux équipes de la société et veilleront à leur respect". Il est composé de trois personnalités qualifiées : Catherine Alméras (comédienne, administratrice de l’Adami de 1979 à 2019), Christian Phéline (président de l’Hadopi de 2012 à 2018) et Pierre-François Racine (président du CSPLA de 2012 à 2018, juge du tribunal administratif de l’OCDE). Leur mandat est de deux ans, renouvelables.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 novembre 2021 à 15h41 | Non classé
21 octobre 2021
el

Gestion des données administratives : une réalité décevante

Le gouvernement est en train de mettre en place sa feuille de route...

Le gouvernement est en train de mettre en place sa feuille de route sur la gestion des données des administrations. Pour évaluer ce qui reste à faire en la matière, Invenis a mené une enquête auprès d'elles. Le constat est édifiant : 60% des administrations s’estiment en retard en matière de données, quatre acteurs publics sur dix pointent un manque de compétences et près de 70% des sondés affirment que la circulaire Castex d'avril 2021, qui prône une meilleure circulation des données entre administrations, n’a eu aucun impact immédiat. Si 58% des sondés affirment analyser leurs données en vue d’améliorer les politiques publiques, 93% se jugent peu ou pas matures dans ce domaine. Pour 54% des personnes interrogées, le manque de compétences et d’outils est le principal frein dans le traitement des données publiques.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 octobre 2021 à 12h43 | Non classé
20 octobre 2021
el

Stéphane Séjourné président du groupe Renew

C'est fait ! Comme nous l'avions annoncé la semaine dernière, Stéphane Séjourné a...

C'est fait ! Comme nous l'avions annoncé la semaine dernière, Stéphane Séjourné a été officiellement élu président du groupe centriste du Parlement européen. Le vote, qui s'est déroulé hier soir, était sans enjeux véritables : suite à la défection de sa consoeur Sophia In't Veld, le Français était en effet le seul candidat au poste. Il a été acclamé par ses confrères. Cela engendre un changement conséquent pour Stéphane Séjourné, qui a déjà prévu de passer plus de temps à Bruxelles, et dans les autres pays d'Europe, à la rencontre des euro-députés de sa délégation. "C'est un honneur d'avoir été choisi pour présider le groupe Renew Europe et mener à bien les différents chantiers qui nous occuperont pour la deuxième moitié de la mandature. Notre groupe est divers mais uni et fort pour répondre aux préoccupations de nos concitoyens européens. J'ai une ambition pour ma famille politique : celle de continuer à être la force pro-européenne incontournable dans ce Parlement et dans les Etats membres" a déclaré Stéphane Séjourné à l'issue du vote.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 octobre 2021 à 18h42 | Non classé
4 octobre 2021
el

Apple fait plus de profits dans le jeu vidéo que Microsoft, Nintendo et Sony réunis

Selon une analyse publiée par ce week-end par le Wall Street Journal, Apple a...

Selon une analyse publiée par ce week-end par le Wall Street Journal, Apple a engrangé en 2019 plus de bénéfices grâce aux jeux vidéos que Microsoft, Nintendo, Activision Blizzard et Sony réunis. Les chiffres de l'étude proviennent des données publiées dans le cadre du procès antitrust opposant la marque à la pomme à Epic Games. Les profits d'Apple provenant des jeux cette année-là ont totalisé 8,5 milliards de dollars, explique l'analyse. Cette position exceptionnellement favorable est menacée, soutient cependant le WSJ, du fait des velléités de certaines autorités de réguler les magasins d'applications, et d'en limiter les commissions, qui sont à l'origine des profits des app stores sur ce segment en forte croissance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2021 à 17h13 | Non classé
el

Le CNC augmente son aide aux auteurs, mais oublie le documentaire

Le CNC vient de renforcer ses aides à la conception de films de...

Le CNC vient de renforcer ses aides à la conception de films de fiction ou d'animation. "L’aide destinée aux autrices et aux auteurs pour leur donner les moyens de travailler à leurs nouveaux projets de création s’établira à 15 000 euros au lieu des 10 000 euros habituellement attribués", se réjouit la SACD, qui avait proposé cette augmentation au CNC. L'organisme précise que l'aide est destinée aux auteurs de films "d’un budget inférieur à 4 millions d’euros sortis en 2020 et en 2021 ou ayant été empêchés de sortir en raison de la crise sanitaire en 2020." Les conditions d'attribution de l'aide ne satisfont pas tout le monde : Hervé Rony, DG de la Scam, qui représente notamment les réalisateurs de documentaires, s'est attristé sur Twitter que "L’aide à la conception des films pour le CNC, c’est bon pour l’animation et la fiction. Merci pour elles mais quel mépris pour les auteurs.rice.s de documentaires! Des années que le CNC ignore leurs demandes. Ça suffit."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 octobre 2021 à 12h56 | Non classé
1 octobre 2021
el

Pas de fusion Zoom/Five9

L'offre de près de 15 milliards de dollars de Zoom Video Communications Inc....

L'offre de près de 15 milliards de dollars de Zoom Video Communications Inc. pour acquérir la société de centres de contact Five9 Inc a été rejetée hier. Il s'agissait d'un plan d'expansion majeur pour le spécialiste de la visioconférence, qui va devoir revoir sa stratégie. Five9 crée des centres de contact pour clients dans le cloud, et dispose d'une excellente réputation dans ce domaine. Adossée à Zoom, qui est en train de déployer des outils de monétisation des évènements en ligne, la technologie de Five9 aurait permis une gestion complète de clientèle par les organisateurs. Le rachat, qui avait été annoncé en juillet dernier, ne pourra se concrétiser du fait de l'opposition de la majorité des actionnaires de Five9.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 octobre 2021 à 17h10 | Non classé
28 septembre 2021
el

Le Parlement européen veut un statut européen de l’artiste

Hier, la commission de la Culture et de l'Éducation du Parlement européen a...

Hier, la commission de la Culture et de l'Éducation du Parlement européen a voté (23 voix pour, 0 voix contre, 3 abstentions) en faveur du déploiement d'un statut européen de l'artiste. Il s'agit à ce point d'une simple résection exhortant la Commission européenne à déposer une proposition pour un statut de l'artiste qui serait reconnu par tous les pays européens, et qui leur permettrait notamment de circuler plus facilement. "Les députés appellent les États membres et la Commission à supprimer tous les obstacles à la mobilité transfrontalière, en révisant si nécessaire les exigences administratives relatives aux visas, à la fiscalité et la sécurité sociale, ainsi qu’à la reconnaissance des diplômes en éducation artistique." Autre souhait de la commission CULT : que le statut européen de l'artiste garantisse un "accès à la négociation collective" ainsi qu' "une protection suffisante aux œuvres et à leurs créateurs dans les législations nationales relatives aux droits d’auteur."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 septembre 2021 à 16h49 | Non classé
24 septembre 2021
el

La directive SMA toujours pas transposée par neuf Etats membres

La directive Services de Médias Audiovisuels, qui harmonise une partie des règles applicables...

La directive Services de Médias Audiovisuels, qui harmonise une partie des règles applicables à Netflix, Amazon ou encore Disney+ en matière de diffusion d'oeuvres européennes, notamment, devait être transposée en droit national pour le 19 septembre 2020. Un an plus tard, la Commission fait savoir que "à ce jour, 15 États membres ont notifié des mesures de transposition en déclarant leur notification complète et 3 autres États membres ont communiqué une notification partielle." L'exécutif européen, qui avait déjà envoyé des mises en demeure en novembre 2020 aux Etats qui n'avaient pas transposé le texte, vient d'émettre des avis motivés à l'encontre de neuf Etats membres. Ces avis, qui sont le préalable à une procédure de manquement, ont été envoyés à la République tchèque, l'Estonie, l'Irlande, l'Espagne, la Croatie, l'Italie, Chypre, la Slovénie et la Slovaquie.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 septembre 2021 à 18h50 | Non classé
21 septembre 2021
el

Catherine Morin-Desailly : « il faut réformer durablement l’audiovisuel français »

La sénatrice Catherine Morin-Desailly déplore l'abandon par le gouvernement d'une réforme de fond...

La sénatrice Catherine Morin-Desailly déplore l'abandon par le gouvernement d'une réforme de fond de l'audiovisuel public. Le projet de loi relatif à la régulation et à la protection de l'accès aux oeuvres culturelles à l'ère numérique, portant fusion du CSA et de l'Hadopi avec la création de l'Arcom, avance. Les conclusions de la commission mixte paritaire seront discutées cet après-midi en séance publique du Sénat. C'est l'occasion pour la sénatrice Catherine Morin-Desailly, qui prendra la parole à ce sujet pour le groupe de l'Union Centriste, de rappeler qu'il faut aller plus loin. Si elle "salue la création de l’Autorité de Régulation de la Communication Audiovisuelle (ARCOM), fusionnant le CSA e la HADOPI" elle regrette par ailleurs "la venue tardive de ce texte tant attendu qui était un engagement de campagne du Président de la République, aujourd’hui réduit à peau de chagrin par rapport au projet de loi initial dont l’examen avait été abandonné en pleine procédure parlementaire suite à la survenue de la crise sanitaire. » Elle ajoute à ce sujet que « les conclusions de la Commission Mixte Paritaire seront donc l’occasion de rappeler les efforts qui doivent encore être menés pour réformer durablement l’audiovisuel français alors qu’il ne pourra pas y avoir de nouvelle loi consacrée à ce secteur avant au mieux 2023 ! » Rappelant la proposition de Marine le Pen de privatiser l'audiovisuel public, qu'elle considère comme une "menace", Catherine Morin-Desailly "alerte de nouveau sur le risque de ne pas avoir voulu traiter la question du modèle économique et de la gouvernance de l’entreprise publique à l’heure du numérique. "

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 septembre 2021 à 12h07 | Non classé
20 septembre 2021
el

OVHCloud vers l’introduction en bourse

L'hébergeur et fournisseur de services cloud OVH a confirmé ce matin son projet...

L'hébergeur et fournisseur de services cloud OVH a confirmé ce matin son projet d'introduction en bourse à Paris. L'objectif pour la société fondée par Octave Klaba est de lever 400 millions d'euros, pour une valorisation globale de 4 milliards d'euros. Octave Klaba possède 80% de la société, qui se présente comme le plus grand prestataire européen sur le marché du cloud. Jusqu'à présent OVH s'était financé surtout par la dette, avec notamment un emprunt de 400 millions d'euros en 2017. L'introduction en bourse s'effectuera dans un contexte où OVH a de plus en plus de difficultés face à la concurrence internationale. Pour que son introduction soit une réussite, il sera nécessaire de prouver aux investisseurs potentiels que la société a la capacité de croitre face à Amazon Web Services - 40,8% du marché global du cloud selon Gartner - ou Microsoft - qui a une part de marché de 19,7%. A titre de comparaison, OVH annonçait un chiffre d'affaires de 632 millions d'euros en 2020, contre plus de 22 millards d'euros pour Amazon Cloud. OVH avait promis un CA de un milliard en 2020, et avait finalement reporté cette ambition pour 2021. OVH Cloud, dont la moitié des revenus sont issus de l'Hexagone, a indiqué ce matin que « la réalisation de l'introduction en Bourse est soumise à l'approbation par l'Autorité des Marchés Financiers d'un Prospectus, ainsi qu'à des conditions de marché favorables ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 septembre 2021 à 12h53 | Non classé
16 septembre 2021
el

Virgin Media signe un accord avec Google sur la publicité

Virgin Media annonce la signature d'un accord avec Google Irlande visant "à diversifier...

Virgin Media annonce la signature d'un accord avec Google Irlande visant "à diversifier ses sources de revenus sur ses plateformes de streaming grâce à une approche innovante de sa publicité numérique". Il s'agit, explique le spécialiste de la télévision câblée, "de fournir une offre commerciale sur mesure aux annonceurs, tout en assurant une expérience transparente pour les utilisateurs". En pratique, Virgin Media intègre Pause Ads pour Google Ads Manager, ce qui permet de faire apparaitre des publicités à l'écran lorsque les téléspectateurs mettent la lecture en pause sur leur appareil.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 septembre 2021 à 17h17 | Non classé
13 septembre 2021
el

DSA : le calendrier de la commission Marché intérieur est maintenu

La commission Marché intérieur est la commission de référence pour l'examen de la...

La commission Marché intérieur est la commission de référence pour l'examen de la proposition de Digital Services Act de la Commission européenne. Elle est censée examiner et intégrer le travail des sept autres commissions impliquées, dont certaines avaient espéré un délai supplémentaire pour terminer leur travail de négociation, retardé notamment du fait des élections fédérales allemandes du 26 septembre. Il n'en sera rien, nous a indiqué l'équipe de Christel Schaldemose, la députée en charge du rapport pour IMCO. La réunion politique des co-rapporteurs du 9 octobre est donc maintenue, afin de finaliser les amendements de compromis. Cette réunion était initialement prévue début septembre, mais avait été reculée d'un mois, afin, semble-t-il, de laisser le temps aux autres commissions de terminer leur travail. La Commission IMCO maintient donc son cap, vers un vote du texte avec lequel le Parlement ira négocier avec le Conseil en commission fin novembre et en plénière courant décembre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 septembre 2021 à 18h50 | Non classé
el

Régulation des entrepôts Amazon : la Californie avance

La majorité démocrate du parlement californien a adopté une proposition de loi visant...

La majorité démocrate du parlement californien a adopté une proposition de loi visant à réguler les entrepôts de sociétés de e-commerce. C'est évidemment Amazon qui est visé au premier chef. Second employeur des Etats-Unis en termes de nombre d'employés, avec 950000 salariés, dont la majorité travaille à la préparation de commandes dans des entrepôts, Amazon est sous le feu de critiques notamment pour son taux d'accidents du travail, plus élevé que la moyenne américaine. Dans la ligne de mire des députés californiens, les exigences de cadence et de productivité dans les centres de livraison d'Amazon.  La loi californienne prévoit que le gouverneur peut mettre son véto aux lois adoptées : le gouverneur actuel, le Démocrate Gavin Newsom, n'a pas encore communiqué sur la question. Si cette loi était confirmée, il fait peu de doutes qu'elle aurait un effet boule de neige notamment dans les autres états démocrates. A noter, le poste de gouverneur de l'état de Californie fait l'objet d'une élection mardi prochain, ce qui ajoute une inconnue au dossier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 septembre 2021 à 18h18 | Non classé
9 septembre 2021
el

Privatisation de l’audiovisuel public : la SACD s’oppose aux propositions de Marine Le Pen

"Clientélisme électoral" : c'est ainsi que la SACD qualifie la proposition de Marine...

"Clientélisme électoral" : c'est ainsi que la SACD qualifie la proposition de Marine le Pen de privatiser l'audiovisuel public, formulée à l'occasion d'une interview au Figaro. "La SACD est convaincue que l’avenir de l’audiovisuel public mérite mieux que ces propositions démagogiques qui reflètent malheureusement une méconnaissance complète de l’offre de programmes du service public, un désintérêt pour la création et une incompréhension de l’économie de l’audiovisuel", estime la maison des réalisateurs, des dramaturges et des scénaristes, qui ajoute que la proposition de la candidate n'est pas patriotique, puisque "face à l'essor des plateformes numériques, la nécessaire consolidation du secteur privé français doit avoir un corollaire clé : le renforcement du service public afin de faire progresser l’ensemble de l’audiovisuel français et de garantir un équilibre utile dans le paysage audiovisuel pour enrichir l'offre à destination de l'ensemble des citoyens et accroitre les engagements dans la création, notamment française."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 septembre 2021 à 15h30 | Non classé
el

Concerts live : les producteurs indépendants signent un accord avec Radio France

Les concerts Radio France seront accessibles 3 mois au public, contre 7 à...

Les concerts Radio France seront accessibles 3 mois au public, contre 7 à 15 jours habituellement négociés jusque-là, grâce à un accord avec les producteurs indépendants annoncé aujourd'hui par la SPPF. Chaque année, Radio France capte et diffuse pas moins de 500 concerts, dans ses propres locaux ou organisés par des tiers. Pour ces concerts extérieurs, l'accord signé aujourd'hui prévoit qu'ils seront "accessibles 1 mois contre 7 jours habituellement négociés précédemment", précise la SPPF, qui ajoute que "de leur côté, les labels pourront exploiter par tous modes d’exploitation les enregistrements sonores et audiovisuels de ces live." "Les concerts exceptionnels organisés par Radio France constituent un formidable tremplin promotionnel et créatif pour les artistes à l’occasion de la sortie d’un nouvel album. Grâce à cet accord, les producteurs de musique pourront partager avec le public des moments d’une grande intensité concernant leurs artistes", s'est réjoui Pascal Nègre, président de la SPPF. Sibyle Veil, PDG de Radio France, est tout aussi enthousiaste : "grâce à cet accord avec la SPPF, nous pourrons offrir à nos captations une visibilité à la hauteur de leur valeur durable et donner plus de temps et donc de plaisir d’écoute à nos auditeurs."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 septembre 2021 à 14h46 | Non classé
el

Sea Group va lever 6 milliards de dollars

La société singapourienne Sea Group, spécialiste du e-commerce et du gaming, va lever...

La société singapourienne Sea Group, spécialiste du e-commerce et du gaming, va lever 6 milliards de dollars supplémentaires sur les marchés. Créée en 2009, Sea est listée au New York Stock Exchange depuis 2017, où sa capitalisation a explosé ces derniers temps.La levée se fera par le biais d'une vente d'actions nouvelles aux Etats-Unis, et d'obligations. Les nouveaux fonds serviront à étendre la société - qui opère notamment le géant asiatique du e-commerce Shopee - et à réaliser des acquisitions stratégiques.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 septembre 2021 à 14h17 | Non classé
8 septembre 2021
el

Zoom investit dans le hardware

Zoom poursuit sa conquête du marché du travail hybride et des évènements à...

Zoom poursuit sa conquête du marché du travail hybride et des évènements à distance, avec un nouvel investissement de 30 millions de dollars dans la start up Neat. Zoom avait déjà investi 11 millions de dollars auparavant dans la société norvégienne. Neat conçoit des dispositifs hardware permettant d'améliorer la qualité de la vidéo et du son dans le cadre de réunions à distance ou hybrides, ce qui explique la synergie avec Zoom. Les deux sociétés travaillent en effet ensemble depuis plusieurs années, notamment sur un tableau multifonctions permettant de filmer, de diffuser des vidéos de participants à des réunions, mais aussi d'écrire ou de poster des documents. "Nous avons connu un énorme succès avec Neat jusqu'à présent, et nous sommes impatients de continuer à stimuler conjointement l'innovation et à offrir des expériences remarquables à nos clients", s'est réjoui Oded Gal, en charge des produits pour Neat.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 septembre 2021 à 17h34 | Non classé
el

Laurent Coulon, de la Sacem à la diplomatie

Laurent Coulon a quitté la Sacem, où il exerçait les fonctions de directeur...

Laurent Coulon a quitté la Sacem, où il exerçait les fonctions de directeur des contenus éditoriaux depuis 2012, pour devenir attaché culturel de l'ambassade de France en Espagne. Ancien grand reporter - il a notamment été chef du service reportages de RFI - Laurent Coulon a déjà exercé des fonctions diplomatiques, puisqu'il a été attaché à l'audiovisuel à l'Ambassade de Prague. C'est son tropisme européen fort qui l'avait mené à la Sacem, au moment où la maison des auteurs-compositeurs commençait une bataille bruxelloise pour la directive droit d'auteur, mais aussi d'autres textes clés. De fait, Laurent Coulon parle couramment l'anglais, l'espagnol, le tchèque et l'allemand. Dans son nouveau poste, il suivra des dossiers qui lui étaient familiers à la Sacem. Il travaille d'ores et déjà sur les dossiers culture de la future présidence française de l'UE, à l'occasion de laquelle l'ambassade madrilène organisera des évènements avec des partenaires locaux.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 septembre 2021 à 16h48 | Non classé