el

Résolution européenne sur la relance culturelle : adoption jeudi

La résolution du Parlement européen sur la relance culturelle sera finalement adoptée jeudi,...

La résolution du Parlement européen sur la relance culturelle sera finalement adoptée jeudi, au lieu de demain, en séance plénière. Les groupes politiques terminent aujourd'hui même d'en arrêter le texte, qui "a été considérablement étoffé par rapport aux propositions déposées par le groupe Renew", nous a indiqué une source parlementaire. Nous avions eu accès au projet du Groupe Renew, que nous avions résumé ici. Il s'agit entre autres pour le Parlement européen de réitérer la nécessité d'un doublement du budget d'Europe Créative, et d'obtenir un fléchage a priori de certains fonds européens généraux vers la culture. Tous les groupes politiques se sont unis pour l'adoption de la résolution, sauf le groupe ID : le vote ne devrait donc poser aucun problème. Une séance d'adoption d'éventuels amendements est prévue pour mercredi.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 septembre 2020 à 11h28 | So_cult’
11 septembre 2020
el

Droit des interprètes, l’Adami prend la parole

L’Adami se décide à prendre la parole publiquement sur les conséquences de l’arrêt...

L’Adami se décide à prendre la parole publiquement sur les conséquences de l’arrêt de la CJUE concernant les irrépartissables. Pour le représentant des artistes-interprètes, cette communication est aussi l’occasion de revenir sur le débat parlementaire sur les transpositions des directives. Un des articles de la directive droit d'auteur concerne en effet la rémunération des artistes. « Crise sanitaire impactant gravement la monde de la culture, transposition de la directive droit d’auteur faisant l’impasse sur la rémunération des artistes et, désormais, disparition de leur principal mécanisme de soutien, oui, pour les artistes la coupe est pleine » énumère l’Adami dans sa liste de mécontentements pour cette rentrée. Dans ces conditions «le Conseil d’administration de l’Adami statuera dès lundi sur le gel de l’ensemble des aides concernées en dépit des conséquences graves pour les artistes-interprètes ». Une décision qui aura des conséquences aussi pour le CNM, comme nous l’avons écrit hier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2020 à 16h48 | So_cult’
9 septembre 2020
el

Les programmes de stock français sur les plateformes de VOD internationales multipliés par cinq en cinq ans

Dans le cadre du Rendez-Vous [email protected] 2020 organisé par TV France International, le...

Dans le cadre du Rendez-Vous [email protected] 2020 organisé par TV France International, le CNC a publié aujourd'hui son étude sur "la place de l’audiovisuel français dans les offres de Vidéo à la demande à l’international". L'étude porte sur tous les programmes audiovisuels "hors Entertainment, Reality, News & Current Affairs et jeux." Il s'agit donc des programmes d'animation, de la fiction et des documentaires audiovisuels. En termes de commandes de programmes, le CNC note que "les networks américains ainsi que Netflix dominent les commandes de programmes en 2020, mais les diffuseurs publics européens sont présents dans le top 15, en particulier grâce au genre documentaire." De fait, la BBC et France Télévisions arrivent respectivement en 6ème et 8ème positions en la matière, derrière Disney, Netflix, Viacom CBS, Warner et Comcast. Pour ce qui est de la taille des catalogues sur les plateformes, les Etats-Unis se taillent la part du lion, avec 15017 programmes disponibles, contre 3250 en France. En Europe, la Suède et l'Allemagne sont loin devant l'hexagone, avec plus de 4700 programmes disponibles en VOD. En matière d'export de programmes de stock sur des plateformes étrangères, les Etats-Unis sont également loin devant, avec 5211 programmes disponibles sur au moins une plateforme VOD étrangère. La France en affiche 488, ce qui représente une multiplication par cinq en cinq ans, et fait mieux que l'Allemagne qui n'exporte que 340 programmes sur les plateformes. Le Royaume-Uni est loin devant avec 2809 programmes exportés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 septembre 2020 à 14h43 | So_cult’
7 septembre 2020
el

Exports de programmes audiovisuels français : le documentaire sur le point de rattraper la fiction

Après une année 2018 décevante, les exportations de programmes audiovisuels français ont repris...

Après une année 2018 décevante, les exportations de programmes audiovisuels français ont repris du poil de la bête en 2019, retrouvant leur niveau de 2017, avec un total de 325 millions d'euros de ventes et préventes, explique le CNC dans son étude annuelle en collaboration avec TV France International. En revanche, pour la fiction - genre qui a connu une croissance continue entre 2010 et 2017, la baisse se poursuit, les exportations passant de de 49,4 millions d'euros annuels à 46,4 millions. On est loin des 63,7 millions de 2017, meilleure année à l'export pour la fiction. L'animation poste quant à elle une année record, avec 77,4 millions d'euros de ventes et préventes à l'export, soit près de 8,5 millions de plus qu'en 2018. La plus forte évolution est celle du documentaire, avec un bond de 44% par rapport à 2018, et des revenus de 44 millions d'euros. Ce phénomène est lié à l'attrait de ce type de formats pour les plateformes de vidéo à la demande. Nombre de réalisateurs de documentaires français conscients des enjeux ont d'ailleurs fait un aggiornamento, suivant les formats internationaux de documentaires de moins d'une heure, mais aussi celui des séries documentaires. Les plateformes de SVOD ont également permis une forte augmentation de l'achat de droits monde de programmes français dans tous les genres : "les ventes de droits monde ont triplé en cinq ans et atteignent le niveau record de 42,3M€, en raison du rôle joué par les plateformes mondiales. Cette hausse concerne aussi bien l’animation que la fiction et le documentaire", explique le CNC.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 septembre 2020 à 18h50 | So_cult’
2 septembre 2020
el

Victoire Sachel chez 6&7

Victoire Sachel prend la tête de Syndicate Records, le label urbain de 6&7....

Victoire Sachel prend la tête de Syndicate Records, le label urbain de 6&7. Victoire Sachel a fait ses classes chez Universal Music France, Warner Music France et chez Low Wood avant de rejoindre Pascal Nègre chez 6&7. Syndicate Records comprend aujourd’hui des artistes comme Oboy, Klem, Krisy et Ever Mihigo.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 septembre 2020 à 18h10 | So_cult’
1 septembre 2020
el

CNC : Xavier Lardoux promu

Jusqu’à présent directeur du cinéma au centre national du cinéma, Xavier Lardoux est...

Jusqu’à présent directeur du cinéma au centre national du cinéma, Xavier Lardoux est nommé directeur du cinéma et de l’audiovisuel. Xavier Lardoux avait publié en juin 2014 un rapport commandé par le Ministère de la Culture et de la Communication et le CNC, intitulé « Pour une politique européenne d’éducation au cinéma ». Il est entré au CNC en 2015, nommé par Frédérique Bredin.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 septembre 2020 à 12h02 | So_cult’
31 août 2020
el

Crise : le gouvernement s’appuie sur le CNM

Le gouvernement a promis une part substantielle du fonds d’urgence au Centre national...

Le gouvernement a promis une part substantielle du fonds d’urgence au Centre national de la musique. Le budget 2021 de l’établissement public sera porté à 210 millions d’euros. L’argent servira bien sûr à amortir les conséquences du confinement qui avait débuté en mars dernier. De plus, le gouvernement annoncé une prolongation des mesures de crédit d’impôt jusqu’en 2024. De quoi satisfaire le secteur de la production qui a toujours poussé au renouvellement de ce mécanisme fiscal. De même, le gouvernement va prolonger l’accompagnement de l'activité partielle jusqu’à la fin de l’année. Le spectacle vivant subventionné va aussi bénéficier de 200 millions d’euros supplémentaires; à noter que 100 millions d'euros seront également débloqués pour abonder un fonds de compensation pour les exploitants de salles. Enfin, 12 millions d’euros seront consacrés à l’emploi et aux artistes auteurs du spectacle vivant, auxquels s’ajoute un « programme exceptionnel de 30 millions d’euros pour la commande artistique », souligne le gouvernement. L’ensemble de ces mesures d’aides de la musique font partie d’une enveloppe globale de 2 milliards d’euros destinée à la culture. « L’effort consenti se devait d’être massif, à la hauteur des difficultés que vous rencontrez, à la hauteur de l’importance économique et sociale du secteur du spectacle vivant en France », a souligné Jean Castex, le Premier ministre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 août 2020 à 12h19 | So_cult’
el

Binge Audio et la Scam signent un accord sur la rémunération des auteurs de podcasts

Le producteur de podcasts Binge Audio rémunèrera les auteurs sur les diffusions. La...

Le producteur de podcasts Binge Audio rémunèrera les auteurs sur les diffusions. La Scam - qui représente de nombreux auteurs de podcast - et Binge Audio ont annoncé aujourd'hui la signature d'un "accord décisif pour accompagner l'économie naissante du podcast, qui permettra aux auteurs et autrices des œoeuvres sonores à la demande de percevoir des droits de diffusion issus de leurs créations." Cet accord est le premier du genre en France, et devrait servir de modèle, estiment ses signataires : "la Scam et Binge Audio espèrent vivement que cet accord ouvrira la voie à de nombreux autres, pour un avenir serein, ouvert à la diversité de la création et à la pérennisation d'un modèle économique viable et juste pour tous les auteurs et les autrices de podcast." Les modalités exactes de la rémunération des auteurs n'ont pas été précisées.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 août 2020 à 12h06 | So_cult’
10 juillet 2020
el

Nouveau directeur éditorial d’Arte

Bruno Patino commence à constituer son équipe. Le nouveau président d’Arte vient de...

Bruno Patino commence à constituer son équipe. Le nouveau président d’Arte vient de nommer Boris Razon directeur éditorial de la chaîne franco allemande, à compter du 7 septembre 2020. Boris Razon a été rédacteur en chef du Monde.fr, avant de prendre  la direction des « nouvelles écritures » à France Télévisions, directeur éditorial de France 4, puis directeur de la rédaction de Slate.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2020 à 19h26 | So_cult’
9 juillet 2020
el

WMG : Eric Wong nommé parton du marketing

Eric Wong, anciennement Island Records, vient d’être nommé président et directeur du marketing...

Eric Wong, anciennement Island Records, vient d’être nommé président et directeur du marketing de Warner Music Group. Il sera sous la responsabilité de Max Lousada, qui chapeaute l’activité record du groupe. Eric Wong a également travaillé chez Def Jam Records.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 juillet 2020 à 17h55 | So_cult’
3 juillet 2020
el

La FNAC tarde à rembourser les billets, et accuse les producteurs de spectacles

Les producteurs de spectacles ont rendu public leur désaccord avec la FNAC :...

Les producteurs de spectacles ont rendu public leur désaccord avec la FNAC : le Prodiss et le SMA "entendent alerter le public sur le comportement de FNAC/France Billet, distributeur de billets de spectacles, et son impact sur la confiance des spectateurs (...). Suite aux annulations de spectacles en raison de la crise COVID-19, FNAC/France Billet a pris unilatéralement des décisions qui fragilisent la relation de confiance entre les organisateurs de spectacles et le public." En pratique, indiquent les deux syndicats, suite aux annulations de spectacles en début de crise sanitaire, laFNAC/France Billet, au lieu de rembourser aux acheteurs leurs billets immédiatement "a d’abord évoqué des impossibilités techniques, opérationnelles, tout en se défaussant en transmettant les coordonnées des producteurs aux spectateurs mécontents, parfois dans des situations financières personnelles délicates."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 juillet 2020 à 17h14 | So_cult’
2 juillet 2020
el

Sony Music France se restructure

Sony Music France annonce une série de nominations et promotions. Tout d’abord, la...

Sony Music France annonce une série de nominations et promotions. Tout d’abord, la major lance en France le label Epic Recors, avec à sa tête Pauline Duarte, transfert de Def  Jam (UMG). Emmanuel Perrot est promu directeur général de RCA Label Group, qui comprend outre RCA, Epic Records et Smart/LOAD. Sony France France n’a en revanche toujours pas annoncé de successeur pour Stéphane Le Tavernier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 juillet 2020 à 18h16 | So_cult’
1 juillet 2020
el

Play Two se lance dans le marchandising

Play Two, dont le groupe TF1 est actionnaire, vient d’annoncer le lancement d’un...

Play Two, dont le groupe TF1 est actionnaire, vient d’annoncer le lancement d’un département marshandising, baptisé « Music Lab For Band ». Il s’agit, comme l’explique le label d’«une cellule de "brand entertainment" 100% dédiée aux synergies entre marques et artistes ». Play Two a des contrats avec des artistes comme Gims,  Vitaa, Mc Solaar, Camelia Jordana, Bilal Hassani, Hatik, qui s’est fait connaître dans la série Validé sur Canal Plus. Le Lab se donne comme axes de développement :«La collaboration avec les artistes Play Two; L’association aux projets et activations marketing du label; La production de brand content en co-création avec les marques ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 juillet 2020 à 18h00 | So_cult’
25 juin 2020
el

Les lignes directrices SMA discutées au Parlement début juillet

Il y a quelques semaines, Thierry Breton avait promis une publication au mois...

Il y a quelques semaines, Thierry Breton avait promis une publication au mois de juillet des lignes directives relatives à la directive "Services de Médias Audiovisuels", qui doit être transposé par les Etats membres pour le 19 septembre prochain. Le projet de la Commission semble avancer, puisqu'une discussion est prévue sur ce thème entre Commission et Parlement européen lors de la prochaine réunion de la Commission Culture et Education, le 6 juillet prochain, à 13h50. La discussion pourra être suivie en ligne. Les lignes directrices sont très attendues notamment sur les modalités de comptage des oeuvres par les plateformes dans le cadre de leur obligation d'exposition de 30% d'oeuvres européennes. Il est également prévu qu'elles fournissent des indications aux Etats membres quant à l'interprétation de l'exception à cette obligation pour certaines petites structures.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 juin 2020 à 18h57 | So_cult’
24 juin 2020
el

Directive droit d’auteur : l’Allemagne consulte en vue de la transposition

Le ministère allemand de la justice et de la protection des consommateurs a...

Le ministère allemand de la justice et de la protection des consommateurs a publié un projet de discussion pour une loi "visant à adapter la loi sur le droit d'auteur aux exigences du marché unique numérique." Une consultation publique sur le sujet se tient jusqu'au 31 juillet 2020. Le projet allemand vise également à transposer la directive CabSat. Le ministère met à disposition une traduction en anglais de sa proposition de transposition de l'article 17 de la directive droit d'auteur, disposition centrale du texte.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 juin 2020 à 18h47 | So_cult’
el

Directive droit d’auteur : bientôt une consultation sur les lignes directrices article 17

La Commission devrait organiser une consultation au sujet des futures lignes directrices sur...

La Commission devrait organiser une consultation au sujet des futures lignes directrices sur l'article 17 de la directive droit d'auteur au cours des prochains jours. La consultation ne serait pas publique, mais serait réservée aux parties prenantes ayant participé au "stakeholder dialogue" ouvert à l'automne 2019. Cette consultation, dont le contenu est encore inconnu, devrait remplacer la dernière réunion du Dialogue, qui n'avait pu se tenir du fait de la crise sanitaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 juin 2020 à 17h45 | So_cult’
19 juin 2020
el

Fête de la musique après la crise sanitaire

La fête de la musique va prendre des formes diverses et variées pour...

La fête de la musique va prendre des formes diverses et variées pour cette édition 2020, marquée par la sortie de la crise sanitaire. France 2 a maintenu une émission spéciale, qui finalement se déroulera devant un vrai public. Au programme des artistes comme Patrick Bruel, Catherine Ringer, Vianney, Claudio Capéo, Benjamin Biolay, Yannick Noah, Christine and the Queens, Vitaa et Slimane, Kendji Girac, Pascal Obispo, Thomas Dutronc, Amir, etc. A noter aussi, que Bandsintown, le Burex et la Sacem s’associe pour un événement en ligne. «pour mettre en lumière toute la diversité et la richesse de la #SceneFrancaise auprès d’un public International. AYỌ, Kungs, Kiddy Smile mais aussi Yelle, Talisco ou Catastrophe se produiront sur la chaine live.bandsintown.com parmi une vingtaine d’artistes de tous les genres: jazz, soul, pop, house, et hip-hop », annoncent les organisateurs. Ils rappellent également que la fête de la musique est née en France, et qu’elle est désormais organisée dans près de 120 pays.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 juin 2020 à 18h49 | So_cult’
16 juin 2020
el

UMG ouvre des nouveaux bureaux

UMG poursuit sa stratégie d’expansion à l’international. La major vient d’annoncer l’ouverture de...

UMG poursuit sa stratégie d’expansion à l’international. La major vient d’annoncer l’ouverture de 2 nouveaux bureaux, un au Maroc et l’autre en Israël. UMG compte une antenne dans une soixantaine de pays.  Les trois majors renforcent depuis quelques mois leurs présences à l’international, notamment dans les zones EMEA. Le bureau marocain est à Casablanca, sous la responsabilité de Serena Safieddine. En Israël, le label sera basé à  Tel Aviv. Ancien cadre de HOT Télécommunication, Yoram Mokady, en prend la tête.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 juin 2020 à 17h05 | So_cult’
9 juin 2020
el

L’Etat débloque 82 millions d’euros pour l’édition

Les plans de sauvetage se succèdent. Le confinement de la population a largement...

Les plans de sauvetage se succèdent. Le confinement de la population a largement eu des effets négatifs sur des pans entiers de l’économie française. La musique a reçu la promesse de la part du gouvernement que le Centre national de la musique allait recevoir 50 millions d’euros en plus. C’est au tour de l’édition avec un plan d’aides de 82 millions d’euros. Le monde de l’édition avait demandé un plan de sauvetage à hauteur de 500 millions d’euros, il n’a été que très partiellement entendu. Cependant, l’Etat prévoit aussi de couvrir pour 100 millions d’euros de prêts via l’IFCIC.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 juin 2020 à 18h40 | So_cult’
8 juin 2020
el

Nomination chez Deezer France

Rachel Cartier est nommée Head of music pour Deezer France. Elle sera en...

Rachel Cartier est nommée Head of music pour Deezer France. Elle sera en charge des contenus musicaux France « avec le soutien de trois programmateurs musicaux », souligne Deezer. Rachel Cartier devra superviser la stratégie éditoriale de Deezer France, ce qui est déjà une mission relativement large puisqu’elle inclut selon Deezer « l’offre de playlists (par genres musicaux ou mood), la gestion des nouveautés, l’éditorialisation du contenu musical et sa promotion sur la plateforme ». Rachel Cartier a fait ses armes chez Wagram Music, où elle a géré depuis 2010 les comptes des plateformes Youtube, SFR, Orange ou encore Deezer. Trois ans plus tard elle était chez Deezer en tant que editorial manager.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 juin 2020 à 17h05 | So_cult’
26 mai 2020
el

Def Jam Africa est lancé

Le groupe UMG vient d’annoncer la création de Def Jam Africa. « Un...

Le groupe UMG vient d’annoncer la création de Def Jam Africa. « Un nouveau groupe de labels pour le soutien des meilleurs talents hip-hop et cultuels à travers le continent africain », souligne la major. Le nouveau groupe sera réservé à différents style de musiques dont le hip-hop mais aussi l’afrobeats et l’Afro-rap sur le continent africain. Le nouveau label sera basé à la fois à Johannesburg et à Lagos, avec pour mission de signer des artistes dans tous les pays africains. UMG présente une liste d’artistes pour le démarrage de son label «Boity (Afrique du Sud), Cassper Nyovest (Afrique du Sud), Larry Gaaga (Nigéria) Nadia Nakai (Afrique du Sud), Nasty C (Afrique du Sud), Tshego (Afrique du Sud), Tellaman (Afrique du Sud), Ricky Tyler (Afrique du Sud) et Vector (Nigéria) ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 mai 2020 à 17h46 | So_cult’
25 mai 2020
el

Hadopi : « le Conseil constitutionnel valide le fonctionnement actuel de la procédure de réponse graduée »

Par un communiqué de ce matin, l'Hadopi confirme ce que nous expliquions la...

Par un communiqué de ce matin, l'Hadopi confirme ce que nous expliquions la semaine dernière : le décision du Conseil Constitutionnel sur l'article L. 331-21 du CPI n'entrainera pas de conséquence pratique. L’Hadopi prend acte "de la censure par le Conseil constitutionnel de celles des dispositions de l’article L. 331-21 du code de la propriété intellectuelle qui  prévoyaient la possibilité pour les membres de la Commission de protection des droits et pour les agents assermentés de la Haute Autorité d’obtenir « tous documents, quel qu'en soit le support, y compris les données conservées et traitées par les opérateurs de communications électroniques »." L'autorité de protection des droits explique ensuite que : "cette possibilité, que le Conseil constitutionnel a estimé ne pas présenter de garanties suffisantes au regard des exigences du droit au respect de la vie privée, n’a jamais été utilisée par la Commission de protection des droits pour assurer la mise en œuvre de la réponse graduée."  L'Hadopi conclut donc, sur base de la confirmation par le CC de la légalité des autres dispositions de l'article 331-21 que "le Conseil constitutionnel valide ainsi le fonctionnement actuel de la procédure de réponse graduée et la poursuite de sa mise en œuvre par la Commission de protection des droits, conformément au droit au respect de la vie privée et à la protection des données à caractère personnel."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 mai 2020 à 19h03 | So_cult’
20 mai 2020
el

Hadopi : publication de la décision du Conseil Constitutionnel qui ne change rien

Le Conseil Constitutionnel a publié aujourd'hui sa décision dans l'affaire relative au droit...

Le Conseil Constitutionnel a publié aujourd'hui sa décision dans l'affaire relative au droit de communication à la Hadopi, menée par la Quadrature du Net et d'autres associations. Dans une décision attendue au vu des évolutions jurisprudentielles, le Conseil Constitutionnel a décidé que "Les troisième et quatrième alinéas de l'article L. 331-21 du code de la propriété intellectuelle, dans sa rédaction résultant de la loi n° 2009-669 du 12 juin 2009 favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet, ainsi que le mot « notamment » figurant au cinquième et dernier alinéa du même article sont contraires à la Constitution." En substance, le Conseil estime en particulier que "en faisant porter le droit de communication sur « tous documents, quel qu'en soit le support » et en ne précisant pas les personnes auprès desquelles il est susceptible de s'exercer, le législateur n'a ni limité le champ d'exercice de ce droit de communication ni garanti que les documents en faisant l'objet présentent un lien direct avec le manquement à l'obligation énoncée à l'article L. 336-3 du CPI." Le travail préparatoire de modification de la loi, pour la mettre en conformité avec la décision du Conseil Constitutionnel et préciser davantage les modalités de la communication prévue à l'article L-331-21, a déjà commencé. Il est probable que cette mise à jour intervienne dans le cadre des mesures transposant les directives droit d'auteur et SMA. La décision du CC n'étant applicable qu'à partir du 1er janvier 2021, le législateur dispose de quelques mois pour mettre le CPI à jour. Ceci dit, les dispositions qui ont été déclarées inconstitutionnelles ne sont pas utilisées par le Hadopi. Leur retrait n'aura donc pas de conséquence pratique : il s'agira seulement de faire en sorte que la loi reste solide après leur annulation.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 mai 2020 à 17h33 | So_cult’
el

CNL : 4 millions d’euros d’aides en mars et avril Verouillé

"Entre le 16 mars et le 30 avril 2020, plus de 4M€ d’aides...

"Entre le 16 mars et le 30 avril 2020, plus de 4M€ d’aides ont été versées, soit 1,6M€ de plus qu’en 2019 sur la même période", annonce le Centre National du Livre. L'organisme public s'est réorganisé pour continuer de soutenir le livre pendant la crise sanitaire, et assure que son activité restera normale pour le reste de l'année : "le CNL a par ailleurs choisi de maintenir l’ensemble des commissions et des comités de sa deuxième session qui siégeront en dématérialisé."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 mai 2020 à 14h06 | So_cult’
18 mai 2020
el

Conseil européen culture demain : tensions en vue

Les ministres de la Culture de l'Union européenne ont une réunion demain au...

Les ministres de la Culture de l'Union européenne ont une réunion demain au sein du Conseil de l'UE, où ils parleront notamment des effets de la crise sanitaire liée au coronavirus sur les créateurs et les industries créatives. Le Parlement européen - par la voix de la présidente de la Commission Culture et éducation -  appelle à un doublement du budget de l'UE en matière de culture. Il n'est pas du tout acquis que le Conseil de l'UE accepte ce doublement, ni même la moindre augmentation du budget culture, qui représente aujourd'hui 0,15% du budget de l'UE. Autre sujet problématique, les aides apportées par les Etats pour alléger les effets économiques de la crise sanitaire sont très différentes d'un Etat membre à l'autre, comme l'a souligné la Commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager... Dans la culture comme dans les autres secteurs, les Européens ne seront donc pas logés à la même enseigne en fonction du pays de leur résidence.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mai 2020 à 17h51 | So_cult’
14 mai 2020
el

SMA : le gouvernement du côté de l’audiovisuel français

Le ministère de la culture a assuré les producteurs audiovisuels, par une lettre,...

Le ministère de la culture a assuré les producteurs audiovisuels, par une lettre, que le gouvernement était entièrement d'accord avec leurs demandes dans le cadre de l'application de la directive Services de Médias Audiovisuels. Pour rappel, le texte européen doit être transposé pour le 19 septembre prochain. Des lignes directrices doivent être émises par la Commission européenne, mais tardent beaucoup : le commissaire Thierry Breton a assuré dernièrement qu'elles seraient publiées en juillet, mais leur contenu fait encore l'objet de débats houleux. Dans le cadre de la discussion sur ces lignes directrices, les producteurs audiovisuels ont formulé leurs propositions sur les modalités d'application du quota de 30% d'oeuvres notamment. Nous les avions présentées ici. Le gouvernement les approuve et assure qu'elles correspondent à la position défendue par la France auprès de la Commission européenne.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 mai 2020 à 17h16 | So_cult’
13 mai 2020
el

Sony Music en croissance en ce début d’année

Sony Music est la troisième major a publié ses résultats pour le dernier...

Sony Music est la troisième major a publié ses résultats pour le dernier trimestre échu. UMG avait montré des performances en croissance, WMG avait publié des chiffres solides également, Sony Music est dans la lignée des deux précédentes. La major japonaise enregistre un chiffre d’affaires de 1,074 milliards de dollars sur ce trimestre, en hausse de 13,5% sur un an. Les revenus du streaming sont en fortes hausse de 27,4% sur un an à 641,7 millions de dollars. Les revenus sur les ventes physiques sont aussi en hausse avec 196,3 millions de dollars (+10,9%).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mai 2020 à 18h58 | So_cult’
8 mai 2020
el

Live Nation lourdement pénalisé par la crise mais confiant

La situation de Live Nation est compliquée. La situation sanitaire a arrêté la...

La situation de Live Nation est compliquée. La situation sanitaire a arrêté la plupart des spectacles dans le monde. Les résultats du dernier trimestre du numéro 1 du live s’en ressent nettement avec une baisse de 20% de ses recettes (1,37 milliard de dollars) sur un an. Live Nation se veut toutefois rassurant sur son activité. Selon eux, 90% des spectateurs qui ont acheté un billet n’ont pas demandé de remboursement, préférant opter pour un report du spectacle. Live Nation va cependant devoir couper dans les coûts pour les prochains mois, avec un plan d’économie de 600 millions de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 mai 2020 à 14h02 | So_cult’
5 mai 2020
el

Plan d’aides de la SCPP, mise en oeuvre du volet 2

La SCPP vient d’annoncer que la seconde phase de son plan d’aides, voté...

La SCPP vient d’annoncer que la seconde phase de son plan d’aides, voté pour un total de 9 millions d’euros le 8 avril dernier, avait démarré. Comme l’indique la société civile des producteurs :« le plan de soutien comprend deux volets : des aides financières (5 220 000 €), destinées exclusivement aux producteurs indépendants de la SCPP, et des aides supplémentaires à la création (3 780 000 €), destinées à favoriser un redémarrage de l’activité à l’issue du confinement ». Ces aides supplémentaires sont disponibles dès le mois de mai. Toujours selon la SCPP, « le demandeur sera donc susceptible de recevoir près de 37% de plus d’aides de la SCPP qu’auparavant ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mai 2020 à 17h11 | So_cult’
4 mai 2020
el

Quotas radio : Bruno Lion demande au CSA de réagir

Le président de la Sacem, Bruno Lion, estime que "le CSA doit sortir...

Le président de la Sacem, Bruno Lion, estime que "le CSA doit sortir de l’ambigüité" sur les quotas radio. Pour rappel, les radios privées ont demandé il y a quelques semaines au CSA d'assouplir les quotas radio, nous en avions parlé ici. Le CSA n'a pas encore répondu à leurs demandes. Dans une tribune, Bruno Lion reconnait que "les radios souffrent économiquement de la crise actuelle", et que l'ensemble des professionnels de la musique "sont d’autant plus sensibles aux difficultés des radios que leurs destins sont en grande partie liés." Mais il estime "qu'il n’existe aucun lien direct et concret entre la crise actuelle, et les obligations que la loi donne aux radios quant à la diversité musicale de leurs programmes" et s'inquiète d'articles de presse faisant état de propos que Roch Olivier Maistre, Président du CSA, aurait tenu aux radios, selon lesquels il ferait preuve de sollicitude à leur égard. "La position du CSA doit donc être clarifiée", estime Bruno Lion, "à défaut, dans ce très long match qui oppose la musique et certaines radios, on pourrait conclure que les dés sont pipés d’avance."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 mai 2020 à 15h13 | So_cult’