web

eMusic merges with ebook company – CMU

One of the longest established digital music companies, eMusic, has merged with an...

One of the longest established digital music companies, eMusic, has merged with an ebook firm called K-NFB Reading Inc to create a combined digital content platform, seemingly with ambitions to become a service provider to technology companies and other retailers. eMusic was one of the very first digital music services to launch, and one ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 mars 2013 à 12h54 | So_cult’

Kobalt, l’autre OVNI suédois de la musique

De The Pirate Bay à Spotify, en passant par X5 Music, les suédois n’ont cessé de perturber le business de la musique ces dernières années. Un autre OVNI suédois du secteur, la compagnie Kobalt, s’est hissé au 5ième rang de …

19 mars 2013 à 11h04 | So_cult’
18 mars 2013
web

James Cameron & Fox Denied Dismissal Of Latest ‘Avatar’ Lawsuit – DeadLine

James Cameron and Fox today did not get their request for a total dismissal...

James Cameron and Fox today did not get their request for a total dismissal of Bryant Moore’s $2.5 billion suit claiming that Avatar was stolen from his scripts. The defendants did get some legal traction when federal Judge Roger W. Titus granted the motion Monday to dismiss the Breach of Implied Contract claim in Moore’s 2011 suit. However, he did not dismiss Moore’s copyright claims in the hearing in the Southern District of Maryland over the 3D blockbuster. The ruling means the jury trial requested case will go forward, with discovery to occur next over the next four to six months. Moore sued the director, his Lightstorm Entertainment and Twentieth Century Fox Film Corporation on December 19, 2011. The writer claimed that copies of his Aquatica and Descendants: The Pollination screenplays made their way to Cameron in 1993 and 1994 through Lightstorm production assistants. Though Moore says he was eventually told the company did not accept the submissions he found “strik ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2013 à 21h32 | So_cult’
web

MGM Board Meets to Consider Potential $3 Billion IPO – Hollywood Reporter

Bolstered by big openings for co-productions "Skyfall" and "The Hobbit," the privately-held company...

Bolstered by big openings for co-productions "Skyfall" and "The Hobbit," the privately-held company may go public in May or June — with, says an analyst, "the wind in its sails."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2013 à 15h27 | So_cult’
urgent

Fusion Virgin et Mercury sous la houlette Universal

Universal a annoncé la fusion de Virgin Media, tout récemment acquis et de...

Universal a annoncé la fusion de Virgin Media, tout récemment acquis et de sa division britannique Mercury UK pour former une nouvelle entité Virgin EMI Records. Au sein de cette nouvelle branche, les services chargés de recruter des nouveaux talents (A&R en VO, pour Artist and Repertoire) ainsi que le marketing seront néanmoins toujours présents en doublon sous les marques Virgin et EMI. Mais les catalogues existants sont mis en commun entre ces trois grands noms, mais aussi Island Def Jam et Virgin US, ce qui permet à Virgin EMI de s'enorgueillir de quelques artistes très rentables comme Justin Bieber, Rihanna, Kanye West, Elton John, Taylor Swift et Arcade Fire, ainsi que des prometteurs Emeli Sandé, Jake Bugg, Bastille ou encore Chvrches. Pour diriger cette méga division, Ted Cockle, qui avait déjà obtenu, en janvier, les rênes de Virgin UK. Jason Illey, patron de Mercury, tire quant à lui sa révérence pour se lancer à son compte.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2013 à 15h12 | So_cult’
15 mars 2013
web

Le CD single fait de la résistance sur le sol américain – Ina Global

Alors que l'Europe semble signer l'acte de décès définitif du CD 2 titres,...

Alors que l'Europe semble signer l'acte de décès définitif du CD 2 titres, le marché américain fait figure d'ovni : en 2012, le single a continué à se porter relativement bien.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 mars 2013 à 14h58 | So_cult’
web

Consumer Data Shows Old Ways Still Most Profitable, SXSW Panel says – Billboard

In a panel led by representatives of EMI’s Global Insights department at SXSW...

In a panel led by representatives of EMI’s Global Insights department at SXSW Thursday, researchers poured cold water on what you might call the irrational exuberance of the digital music industry (not to mention SXSW attendants).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 mars 2013 à 8h31 | So_cult’
14 mars 2013
web

2 millions de dollars pour le film «Veronica Mars» sur Kickstarter: la porte ouverte à toutes les majors? – Slate

Si vous faites partie des fans de feu la série Veronica Mars, vous...

Si vous faites partie des fans de feu la série Veronica Mars, vous serez comme moi en joie d'apprendre qu'enfin –enfin!–, son projet d'adaptation en film se concrétise. Si vous ne savez pas qui est Veronica Mars, cette actu reste tout de même intéressante pour vous, puisqu'on parle d'un nouveau type de financement de la culture.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 mars 2013 à 10h32 | So_cult’
web

How Low Can You Go: Will Fans Expect to Only Pay $1.99 for an Album in the Future? – Digital Music News

Yesterday, Digital Music News featured a report on illegal downloading, one in which...

Yesterday, Digital Music News featured a report on illegal downloading, one in which "freeloaders" (as Chris Ruen calls them) said they'd pay for music if it was cheaper. Yet the price of music has decreased steadily for the past decade — but how low can it go?

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
14 mars 2013 à 8h50 | So_cult’
13 mars 2013
el

USA : Netflix intègre Facebook

Netflix, un de premiers services de VOD par abonnement aux Etats-Unis prend dès cette semaine...

Netflix, un de premiers services de VOD par abonnement aux Etats-Unis prend dès cette semaine une dimension sociale en intégrant et affichant les recommandations des contacts Facebook sur sa page d'accueil et son application. Apparaîtront ainsi deux nouvelles colonnes, l'une avec les favoris de vos amis, l'autre avec les films ou séries récemment regardés par eux. Il reste néanmoins possible de ne pas partager ces informations, qui ne seront de toute façon visible que si l'on connecte ses comptes Facebook et Netflix. On pourra donc continuer à regarder des Die Hard en affichant son goût pour Lynch.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2013 à 18h21 | So_cult’

Marielle Gallo : « Nous pouvons légitimement espérer que faciliter la dissemination des oeuvres musicales va augmenter la vente de musique »

La députée européenne Marielle Gallo est aux premières loges pour ce qui est des sujets concernant les sociétés de gestion collectives. L’Europe semble parfois mal appréhender ce marché si particulier. La Sacem a souvent, avec ses homologues européens, fustigé le …

13 mars 2013 à 13h28 | So_cult’
commentaire

Le 13/03/2013 à 11 h 00 min | En réponse à Maikol.

Envoyé par Philippe Astor le 13/03/2013 à 11 h 00 min | En réponse à Maikol. >Vos...

Envoyé par Philippe Astor le 13/03/2013 à 11 h 00 min | En réponse à Maikol.

>Vos propositions sont intéressantes, mais, il me semble, pour la plupart encore hors de portée des indépendants. Dans l’ensemble votre raisonnement porte sur une échelle plus proche des majors que des gens dont je parle.

En effet, seules les majors ont les moyens d’investir dans de tels développements. Développer une bonne appli Spotify, aujourd’hui, coûte dans les 30 000 €, et une appli FB sur mesure dans les 5000 €. C’est bien le problème.

Au delà de ce problème de coût, se pose celui de l’ouverture des plateformes de streaming aux développeurs. Il est possible de concevoir une appli iOS bâtie autour de Deezer aujourd’hui, mais elle ne va s’adresser qu’à des utilisateurs déjà abonnés à l’ensemble du service ou susceptibles de s’abonner via cette appli. cf. http://www.engadget.com/2013/03/12/deezer-app-studio-goes-mobile-brings-apps-to-android-and-ios/

L’idéal serait qu’un label comme Jarring Effect ou Vicious Circle, par exemple, puisse commercialiser une appli captive ne donnant exclusivement accès, via Deezer ou une autre plateforme, qu’à son propre catalogue. Ce n’est pas possible aujourd’hui, et c’est beaucoup plus lié à la résistance des majors à ce modèle, qui est susceptible de venir grignoter leur PDM, qu’à des difficultés techniques ou de définition d’un modèle de partage des revenus profitable au développeur de l’appli comme au label ou à Deezer.

Concernant le financement de ces développements, je pense que des pistes alternatives sont à explorer. Il est assez facile de mobiliser des communautés de développeurs sur Internet aujourd’hui, en leur donnant accès à son catalogue et à des API lors de hack days, par ex. C’est ce que j’appelle « s’appuyer sur la participation de la multitude ». A terme nombre d’outils permettant de concevoir une appli à moindre coût seront mis à disposition sur Internet, comme cela s’est passé dans le Web marketing. Disposer d’un widget Noomiz pour faire sa promo sur les réseaux sociaux ou sur les blogs est tout simplement gratuit aujourd’hui.

>De plus, je ne suis pas certain que l’idée de remplacer le « packaging » de feu le CD par une sorte de « e-packaging » (appli dédiée aux fans, etc.) soit très applicable à autre chose qu’aux musiques visant les ados.

Vous avez des ados ? Je constate tous les jours que leurs goûts sont très éclectiques et ils appartiennent certainement à l’une des premières générations qui montre un tel intérêt à l’égard du patrimoine musical des générations antérieures. Demain, ces ados seront de jeunes adultes digital natives parfaitement à l’aise dans cet univers d’applis connectées, et ce sera même leur principal mode de consommation de toutes sortes de contenus.

Une appli musicale n’est pas nécessairement une appli dédiée aux fans. Vous qui aimez le jazz, avez-vous déjà exploré l’appli Spotify du label Blue Note (EMI) ? Elle s’adresse à des passionnés de jazz, et non à des fans. Peut-être trouverez-vous plus opportun, demain, de faire financer par une collectivité locale une appli iOS permettant de découvrir les artistes de jazz de votre région plutôt qu’une compilation édité sur CD ou pire, une plaquette de présentation imprimée.

Personnellement, je fais beaucoup de préconisation musicale sur les réseaux sociaux, de manière très proactive, et j’imagine déjà les applis que je serais susceptible de concevoir, nourrir et pourquoi pas vendre sur cette base. Aussi facilement qu’on peut produire de A à Z un podcast musical aujourd’hui et le distribuer, nous disposerons très vite d’outils nous permettant de concevoir facilement des applis nous-mêmes, qu’il s’agisse d’un blind test ou de mettre en œuvre un scénario permettant de naviguer dans un répertoire de musique très pointu, avec toutes les composantes éditoriales ou encyclopédiques que vous voudrez. Pas seulement des outils de développement, d’ailleurs, mais aussi qui nous appuierons dans la conception des applis. Les moteurs de recommandations comme The Echo Nest, par exemple, deviendront certainement des utilitaires incontournables pour tous les concepteurs d’applis musicales un peu pointues.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2013 à 11h27 | So_cult’
web

Onze réalisateurs de cinéma payés au-dessus de 500.000 euros en 2012 (Ecran total) – Comme Au Cinéma

Onze réalisateurs de films ont touché entre 500.000 euros et un million d'euros...

Onze réalisateurs de films ont touché entre 500.000 euros et un million d'euros pour un long métrage en 2012, un seul dépassant légèrement cette somme, selon un classement effectué par la revue Ecran Total, en pleine polémique sur le financement du cinéma français.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2013 à 10h51 | So_cult’
web

Spotify’s Daniel Ek on the Future of Music Streaming, Competing With Apple and Google – Billboard

“If you’re a business now and you’re only on the PC, you’re going...

“If you’re a business now and you’re only on the PC, you’re going to have some serious problems.” That’s how Spotify founder and CEO Daniel Ek described the biggest challenge facing his company and others in the industry during a one-on-one chat Tuesday with Forbes associate editor Steven Bertoni.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mars 2013 à 9h10 | So_cult’
12 mars 2013
web

Cinéastes ! Rencontre avec Audiard, Hazanavicius et Farhadi – Comme Au Cinéma

A l'occasion de la première édition de leur rendez-vous Cinéastes !, le Cinéma...

A l'occasion de la première édition de leur rendez-vous Cinéastes !, le Cinéma des Cinéastes et l'ARP (Société civile de perception et de répartition des auteurs, réalisateurs et producteurs indépendants) organisent jeudi 14 Mars à 20h une discussion...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 mars 2013 à 16h48 | So_cult’
urgent

Spotify tape les 6 millions d’abonnés payants

C'est officiel, Spotify revendique 6 millions d'abonnés payants à son service de musique...

C'est officiel, Spotify revendique 6 millions d'abonnés payants à son service de musique en ligne, et 24 millions d'inscrits. 1 million de nouveaux abonnés donc en trois mois a annoncé Daniel Ek, le patron, lors d'une cession du SXSW, ce qui correspond aussi pour la société suédoise à l'ajout de nouveaux territoires et la consolidation de sa position dans les pays scandinaves. Spotify a également signé dernièrement des accords avec des fabricants automobiles, comme Volvo. La concurrence s'est depuis organisée. On murmure ainsi que Google et Apple s'intéressent de près à ces affaires de musique par abonnement. Cependant que Len Blavatnik a investi 60 millions de dollars dans Deezer et Daizy.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 mars 2013 à 14h55 | So_cult’
el

Rdio dans 24 pays et social sur iPhone

Le service de streaming radio à la demande de Rdio vient d'être lancé...

Le service de streaming radio à la demande de Rdio vient d'être lancé dans 7 pays supplémentaires (Autriche, Mexique, Islande, Lituanie, Lettonie, Italie et Irlande), ce qui porte à 24 pays en tout la couverture de ce service. La version freemium de Rdio est plutôt originale, puisque les nouveaux abonnés peuvent bénéficier de six moi d'écoute illimitée et sans publicité sur le web, après quoi ils doivent payer pour continuer à utiliser le service. Dans un même temps, le service lancé en 2010 et qui donne accès à un catalogue de 18 millions de titres environ annonçait que sa version gratuite serait désormais accessible au Brésil, pays qui est pourtant déjà un de ses principaux moteurs de revenus! La course à la couverture continue donc chez les acteurs du streaming musical, et notamment chez Deezer et Spotify, principaux concurrents de Rdio, Pandora, Rhapsody ou le Music Unlimited de Sony. Mais Rdio mise aussi sur son débarquement sur iPhone avec l'accent mis sur l'écoute sociale pour se faire sa place auprès des grands.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 mars 2013 à 9h49 | So_cult’
web

Can anyone turn streaming music into a real business? – The Verge

"The subscription model has failed so far," Steve Jobs said in April 2007....

"The subscription model has failed so far," Steve Jobs said in April 2007. "People want to own their music." At that time, Apple had solved the problem of making money in digital music with particular creativity: don't make money from music. With iTunes and the iPod, Apple sold music more or less at cost, selling the idea and lifestyle of music to sell high-margin hardware and draw customers into its ecosystem.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 mars 2013 à 8h43 | So_cult’
11 mars 2013
el

Cinéma : 21% d’entrées en moins en février 2013 !

La fréquentation des salles obscures en France plonge en ce début d'année 2013....

La fréquentation des salles obscures en France plonge en ce début d'année 2013. Selon le CNC, la fréquentation des salles de cinéma en France au mois de février 2013 aurait atteint 13,87 millions d’entrées, soit 21,0 % de moins qu’en février 2012. Il y a eu 28,31 millions d’entrées au cours des deux premiers mois de l’année, soit 16 % de moins que sur la période janvier-février 2012. Sur les 12 derniers mois écoulés, les entrées dans les salles sont estimées à 198,85 millions, ce qui constitue une diminution de 7,3 % par rapport aux 12 mois précédents. Toujours sur les deux premiers mois de l'année, la part de marché des films français a baissé de 10,9 % par rapport à février 2012 et de 3% sur un an. Celle des films américains a augmenté de 19,3 % par rapport à février 2012 et de 3% sur un an. Sur les 12 derniers mois, la part de marché des films français est estimée à 38,4 %, celle des films américains à 48,3 % et celle des autres films à 13,3 %.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 mars 2013 à 19h17 | So_cult’
web

Quels chiffres de vente derrière les bestsellers d’Amazon ? – Actualitté

Entrée, record de longévité, sortie de classement : le classement des meilleures ventes d'Amazon...

Entrée, record de longévité, sortie de classement : le classement des meilleures ventes d'Amazon fait figure de miroir de l'édition de par sa distribution mondiale. Mais derrière l'argument de la mise à jour, heure par heure du palmarès des meilleures ventes, quelle est la réalité des chiffres ?  Ce week-end, Gabe Habash de Publisher's Weekly a pris le pari de répondre à la question à partir d'extrapolations et de la connaissance du marché. Et de découvrir des chiffres qui ne forcent pas toujours l'admiration.

Un travail à l'aveuglette tant le géant de Seattle communique peu sur les ventes chiffrées. Sur une base d'étude de deux semaines, Publisher's Weekly a estimé que les 5 plus gros best-sellers d'Amazon représentaient chacun, en moyenne,  1050 exemplaires vendus par jour sur l'ensemble des réseaux de distribution. Si Amazon représente un tiers plutôt conséquent du marché, il « suffit » d'atteindre le score de 300 exemplaires écoulés sur une journée pour rejoindre la...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 mars 2013 à 13h38 | So_cult’
urgent

Le label PUR prend du galon

Le label PUR (pour Promotion des usages responsables) de la Hadopi est pour...

Le label PUR (pour Promotion des usages responsables) de la Hadopi est pour le moment relativement inutile à ses détenteurs, qui arborent dans l'indifférence généralisée ce sceau de bonne volonté, sans que cela ne leur offre un quelconque avantage concret (d'ailleurs Beezik, qui a fermé la semaine dernière, était détenteur du label et s'était vu refuser l'aide financière de la Hadopi). Un nouveau site a bien été lancé en novembre, qui se voudrait un portail unique d'accès à l'offre culturelle légale en ligne, mais sans que cela ne provoque une recrudescence des demandes de labellisation. Or, pour que le label s'établisse comme une norme nationale, encore faudrait-il attirer de plus nombreuses plateformes, qu'il s'agisse de musique, de films ou d'autres oeuvres audiovisuelles. Et il se pourrait bien que cela passe par la carotte plutôt que par le bâton. En effet, à la suite d'une question au gouvernement lancée par l'UMP Marc Le Fur, Aurélie Filippetti est revenue sur les doléances de la Hadopi concernant ce label, qui manque cruellement de valeur ajoutée tant pour les plateformes que pour les utilisateurs. Une des pistes évoquée par la haute autorité est le conditionnement des subventions à l'obtention du label, une idée à laquelle la ministre de la Culture n'a pas semblé hostile dans sa réponse à l'Assemblée, jugeant même qu'il pourrait s'agir là de "cohérence de l’action des pouvoirs publics". Néanmoins, il faudra attendre le 15 avril et le rapport de la mission Lescure pour être fixé sur la question.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 mars 2013 à 11h32 | So_cult’
el

Le « Harlem Shake » a un problème de copyright

La dernière vidéo virale à la mode, le (tristement?) célèbre "Harlem Shake", qui...

La dernière vidéo virale à la mode, le (tristement?) célèbre "Harlem Shake", qui a même été mis à l'honneur par Youtube comme le Gangnam Style avant lui, pourrait se voir confronté à un petit souci... de droit d'auteur. Il semblerait en effet que plusieurs des samples utilisés dans le mix de Baauer le soient sans l'accord des artistes, comme l'a révélé le New York Times. Hector "El Father" Delgado et MC Jayson Musson n'auraient probablement rien découvert sans l'écho qu'a donné Internet à ce titre, originellement sorti sur un label de seconde zone et qui aurait du passer en dessous du radar. Mais avec plus d'un milliard de téléchargements du titre, il est désormais question d'une jolie somme d'argent, et les deux artistes sont actuellement en négociation avec le label Mad Decent pour recevoir leur royalties.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 mars 2013 à 9h18 | So_cult’
8 mars 2013
web

Pourquoi le site de téléchargement gratuit Beezik va fermer – L’Expansion

Le seul site de téléchargement de MP3 légal et gratuit français est sur...

Le seul site de téléchargement de MP3 légal et gratuit français est sur le point de fermer ses portes. Pas assez rentable, ni exportable, pour sa maison mère eBuzzing. Les explications de la plateforme.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 mars 2013 à 10h21 | So_cult’
el

Pandora : l’embellie et le changement de tête

Jeudi, Pandora a fait une double annonce choc, avec des revenus en hausse...

Jeudi, Pandora a fait une double annonce choc, avec des revenus en hausse de 54% sur le quatrième trimestre 2012 soit 125,1 millions de dollars (bien au dessus des attentes du marché à 122,8 millions), et la partie mobile en très bonne santé, puisqu'elle enregistre, sur la même période, une multiplication par 2 pour atteindre 80,3 millions de dollars. La compagnie a toujours du mal à faire rentrer des bénéfices ou du moins à les faire progresser, mais sa part de marché atteint désormais 8% aux Etat-Unis, et ces derniers résultats ont fait bondir de 20% son titre en Bourse. Et l'embellie devrait se poursuivre au premier trimestre 2013, puisque Pandora prévoit un chiffre d'affaires entre 120 et 125 millions de dollars, au-dessus, encore une fois, des attentes du marché, qui prévoit, lui, 119,5 millions. Mais le coup de tonnerre vient surtout de la décision de la compagnie de se séparer de son CEO, Joseph Kennedy, après 10 ans de bons et loyaux services. Un remplaçant serait déjà recherché, et plutôt qu'un musicien de formation, les observateurs espèrent que la nouvelle tête pensante sera issue du monde de la radio et solide sur le domaine de la publicité, principale source de revenus de cette webradio.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 mars 2013 à 10h19 | So_cult’
7 mars 2013
el

iTunes offrirait deux fois moins que Pandora

iStream ? Possible, en attendant que la rumeur se vérifie, les premières informations...

iStream ? Possible, en attendant que la rumeur se vérifie, les premières informations "business" commencent à apparaître sur la toile. Selon la presse américaine Apple se serait montrée particulièrement pingre dans les discussions préliminaires concernant les taux de reversement. La firme de Cupertino proposerait 6 cents pour le paquet de 100 streams basé sur un financement publicitaire. C'est deux fois moins que les prix de Pandora. Les labels auraient refusé. Cependant, on peut aussi s'interroger sur la réalité d'un service de streaming de musique en ligne créé par Apple en se fondant sur la vente de publicités. Apple s'est doté avec iAd d'un embryon de régie publicitaire qui n'a pas vraiment été couronné de succès, en prenant le parti pris de communication haut de gamme et onéreuse. Rien qui ne soit vraiment compatible avec un service de type musique streamée. De plus, Apple propose déjà un abonnement pour la musique avec iTunes Match. Il y a fort à parier que iStream serait proche de ce modèle.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mars 2013 à 18h49 | So_cult’
web

EMI’s ‘extraordinary’ rise under Hands did not happen in UK or US – MusicWeek

Guy Hands' boost this week of EMI's market share accelerating under Terra Firma...

Guy Hands' boost this week of EMI's market share accelerating under Terra Firma ownership is contrary to the company's UK and US performances over that time.
In an interview with Bloomberg released on Monday he said between the time Terra Firma bought EMI in 2007 and when it was sold to Citigroup in early 2011 EMI's market share went up from 9% to 17%, adding: "That's an extraordinary movement in a declining market when you default, so the strategy worked.”
Hands did not specify what the market share figures he mentioned referred to, although it could be assumed he was talking about EMI's showing globally. That increase would suggest the company's share of the recorded music market worldwide rose in less than four years by nearly 90%, an incredible achievement. However, there are no longer any worldwide market share figures produced by the music industry itself to verify this claim as IFPI stopped compiling such data in the last decade...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mars 2013 à 17h32 | So_cult’
twitter

Pascal Rogard tance Amazon – Twitter

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mars 2013 à 17h16 | So_cult’

Jules Frutos, Prodiss « La situation actuelle est parfaitement intolérable »

Jules Frutos est le patron du Prodiss, le syndicat des producteurs de spectacles. Il se bat pour obtenir la reconnaissance d’un droit voisin et un financement plus juste de son activité. Dans cette logique, il déplore l’arrêt brutal du projet …

07 mars 2013 à 17h10 | So_cult’
web

Les épisodes de Game of Thrones diffusés en France une semaine plus tard ? – Gizmodo

Il sera prochainement possible de profiter des épisodes de la série Game of...

Il sera prochainement possible de profiter des épisodes de la série Game of Thrones dans l’hexagone une semaine après leur diffusion aux Etats Unis. En tout cas, HBO, le diffuseur du show, y tient. Game of Thrones fait partie des …

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mars 2013 à 13h47 | So_cult’
urgent

Copie privée : une légitimité sanctifiée par la CJUE

Sérieux revers pour les importateurs et les grandes sociétés de l'électronique, l'avocat général...

Sérieux revers pour les importateurs et les grandes sociétés de l'électronique, l'avocat général de la cour de justice du Luxembourg vient de rendre un avis largement en faveur des ayants-droit dans l'affaire qui opposait Amazon et la société de gestion autrichienne. Comme nous l'avions expliqué cette dernière ponctionne 50% de la rémunération au titre de la copie privée pour alimenter ses fonds d'aide à la création artistique. Un pourcentage élevé, qui n'est "que" de 25% en France. L'avocat général n'a pas remis en cause ce principe, ni celui du rôle clef joué par la copie privée pour la sauvegarde de la création. Cependant, comme c'est à la mode, il a requis plus de transparence et d'information sur la destination de cette manne. Le jugement est attendu pour juillet.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mars 2013 à 13h20 | So_cult’