el

Universal Music Publishing veut aussi quitter la gestion collective aux US Verouillé

A la suite de Sony/ATV avec son catalogue et celui d'EMI, qui fut...

A la suite de Sony/ATV avec son catalogue et celui d'EMI, qui fut la première major de l'édition à tenter l'aventure avant son rachat, c'est au tour d'Universal Music Publishing, la branche édition d'Universal Music Group, de songer à retirer aux sociétés d'auteurs américaines ASCAP et BMI la gestion collective de ses droits dans le numérique. Ce afin de pouvoir aller négocier en direct avec les plateformes de musique en ligne une meilleure rétribution de ses répertoires. Cette stratégie a plutôt bien réussi à Sony/ATV, qui, libéré de la gestion collective aux États-Unis depuis le 1er janvier dernier, a déjà renégocié en direct avec la radio interactive Pandora un taux de royalties supérieur de 25 % à celui négocié par ASCAP et BMI. Selon Billboard, ce taux serait passé de 4 % à 5 % des revenus générés par Pandora grâce aux répertoires de Sony/ATV et EMI. « Si vous le comparez au taux que les maisons de disques ont obtenu, il est ridicule », a commenté Martin Bandier, le PDG de Sony/ATV. Et de demander : « Comment différenciez-vous la valeur d'une chanson et celle de la performance de l'artiste ? Sont-elles si éloignées pour justifier un tel écart ? » Les producteurs empochent 50 % des revenus de Pandora via l'organisme SoundExchange, contre 4,1 % pour les auteurs et les éditeurs dans le cadre de la gestion collective, soit un rapport de 1 à 12, quand il n'est que de 1 à 5 dans le téléchargement, observe le magazine. Un partage de la valeur que les grands éditeurs espèrent pouvoir renverser en leur faveur, en prenant en otage les plateformes de musique en ligne, qui n'ont pas d'autre choix que de signer. Pandora « ne voulait pas payer plus cher, rapporte Martin Bandier, mais ils ont réalisé qu'entre Sony/ATV et EMI nous représentions un catalogue de 2,5 millions de chansons. » En clair, ou plutôt en langage de cow-boy,  c'est « la bourse ou la vie ». Universal Music Publishing s'apprête à entrer dans la danse, BMG Rights l'envisage également par la suite, dans la plus grande absence de transparence sur les taux de rémunération obtenus. Un sacré coup de poignard dans le dos de la gestion collective, et peut-être aussi, dans celui de la concurrence libre et non faussée..

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 février 2013 à 18h34 | So_cult’
el

L’Europe corrige ses copies (privées)

Remis jeudi à la Commission européenne, un rapport pointe du doigt les systèmes...

Remis jeudi à la Commission européenne, un rapport pointe du doigt les systèmes de redevance pour copie et reproduction privée d'œuvres artistiques. L'ancien commissaire européen à la Justice, Antonio Vitorino, propose de favoriser la rémunération des créateurs avec des licences sur mesure et d'uniformiser les législations des pays membres. Il existe dans l'UE une forte disparité en matière de législation des droits de propriété intellectuelle qui nuit au marché intérieur selon le rapport du commissaire. Depuis 2011, la Commission a engagé un dialogue sur la question des droits d'auteurs qui doit aboutir d'ici décembre 2013. L'UE légiférera si les solutions induites par le marché lui semblent insuffisantes. La guerre autour de la copie privée semble se cristalliser autour de l'Europe. Cette dernière semble prendre comme élément déterminant la notion "préjudice" par lequel les ayants-droit établissent un barème de rémunération. Ce dernier doit être uniformisé et "plus transparent" note le commissaire. L'inverse aurait été surprenant...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 février 2013 à 16h14 | So_cult’
el

EuropaCorp : un ticket Besson-sarkozyste

Les accointances sarkozystes de Luc Besson se multiplient. On savait déjà qu'une recapitalisation était...

Les accointances sarkozystes de Luc Besson se multiplient. On savait déjà qu'une recapitalisation était dans les tuyaux pour EuropaCorp, avec quelque 10 millions d'euros qui seraient utilisés pour de nouveaux investissements et 20 autres pour renflouer les caisses. On apprend aujourd'hui que cette manne financière pourrait, en grande partie, provenir de chez Dassault. En effet, si la société FrontLine, qui appartient à Luc Besson, et détient déjà 62% du capital d'EuropaCorp s'est engagées à souscrire à l'augmentation de capital à hauteur de 5 millions d'euros, la société Habert Dassault Finances devrait investir 9 millions et la Caisse des Dépôts pour 5 millions. Si ce montage fonctionne, Besson n'aura plus que 53,3% des parts de son studio, et Dassault, via sa division finances passera à 8,06%. En 2009 déjà, Luc Besson participait à la création de la plateforme articulée autour de Nicolas Sarkozy " les créateurs de possible"avec Christophe Lambert, et celui-ci est devenu directeur général d'EuropaCorp, le studio de cinéma du réalisateur de Taxi en juin 2010. En parallèle, Emmanuelle Mignon, une des éminences grises pendant les campagnes et la présidence de Nicolas Sarkozy a aussi officié chez EuropaCorp avant de retourner, en janvier 2012, au Conseil d'Etat.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 février 2013 à 15h39 | So_cult’
urgent

Parlophone ne s’en laisse pas conter par Google

Selon le site Musicweek, Parlophone aurait repoussé une offre de collaboration commerciale avec...

Selon le site Musicweek, Parlophone aurait repoussé une offre de collaboration commerciale avec Google ! D'après le label, le cloud Google streaming n'offrirait aucun avantage évident à ses artistes. Ce service permet aux internautes de sauvegarder dans le "nuage" de Google les morceaux de musique de leur disque dur. Les œuvres du catalogue Parlophone sont déjà disponibles au téléchargement via Google Play. Parlophone se méfie de la tendance de Google à enfeindre le droit d'auteur. Lancé aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, Google Play a déjà signé des accords avec de nombreuses sociétés d'octroi de licence musicale. 5,5 millions d'œuvres sont déjà accessibles sur le cloud.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 février 2013 à 14h49 | So_cult’
web

Le marché du livre résiste encore – Le Figaro – Média

INFOGRAPHIE - Les ventes des libraires ont reculé de 1,5% l'an dernier. Les...

INFOGRAPHIE - Les ventes des libraires ont reculé de 1,5% l'an dernier. Les graves difficultés de Virgin ne doivent pas cacher les performances de plusieurs enseignes très dynamiques.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 février 2013 à 8h28 | So_cult’
2 février 2013
web

Procès Trenet : "Ils doivent avoir mal à la tête, les magistrats !" – Nouvel Obs – Culture

Le dernier épisode en date de la saga autour de l'"héritage infernal" de...

Le dernier épisode en date de la saga autour de l'"héritage infernal" de Charles Trenet se tient devant la cour d'appel de Paris...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 février 2013 à 14h01 | So_cult’
1 février 2013
web

Just 5% of today’s best-selling songs are written solely by their performer – MusicWeek

Just one in 20 of the UK's best-selling tracks in 2012 were both...

Just one in 20 of the UK's best-selling tracks in 2012 were both soley written and performed by the same act, Music Week research shows.
In the Official Top 100 Singles of 2012, 90% involved at least some additional songwriting to the recording act, whilst 5% were cover versions.
[READ: Music Week's 2012 songwriters analysis in full through here]
That left just five of the top 100 sellers penned by the artist/s alone - including The Lumineers (pictured, Ho Hey), Swedish House Mafia (Greyhound), Sam & The Womp (Bom Bom) and Calvin Harris & Example (We'll be Coming Back).
Some cases see artists write up to 95% of the track - for example, if producer Brian Eno contributes to a Coldplay song.
However, the Top 10-selling tracks of the year, which you can see below, were all either cover versions or songs that had multiple song-writing credits.
The highest-selling track written solely by the artist was Rudimental & John Newman (Feel The Love), which was the 15th bigg...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 février 2013 à 14h18 | So_cult’
web

DVD and Blu-ray are still Hollywood’s big earners, while iTunes dominates online VOD – Silicon Republic

A report on how US viewers are watching films shows that physical discs...

A report on how US viewers are watching films shows that physical discs are still providing Hollywood with plenty of revenue, while Apple’s iTunes dominates next-generation video-on-demand services.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 février 2013 à 13h27 | So_cult’

« Enrichissement sans cause », encore un gros caillou dans la chaussure de Google ! Verouillé

C’est un gros coup que les majors de la musique espèrent bien réussir. Nous révélons la note juridique du professeur Pierre-Yves Gautier sur l’enrichissement sans cause, dont le moteur de recherche Google serait coupable selon les producteurs de musique. Une …

01 février 2013 à 12h34 | So_cult’
urgent

La musique a rendez-vous à l’Hadopi… Verouillé

... avec Jacques Toubon pour parler de la fameuse charte Hoog. Le rendez-vous...

... avec Jacques Toubon pour parler de la fameuse charte Hoog. Le rendez-vous est prévu pour le 27 ...
Abonnez-vous pour lire la suite

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 février 2013 à 11h30 | So_cult’
31 janvier 2013
web

Deezer s’étend à 22 nouveaux pays, dont la Corée du Sud et le Brésil – PCinpact

Le Français Deezer continue d'étendre sa disponibilité dans le monde entier. Après avoir...

Le Français Deezer continue d'étendre sa disponibilité dans le monde entier. Après avoir ouvert son catalogue dans près de 150 pays en décembre dernier, voilà que le géant du streaming audio vient d'annoncer son arrivée dans 22 pays supplémentaires, principalement en Asie et en Afrique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2013 à 15h35 | So_cult’

Musique à la télé : « L’Année Bisexuelle »

La Sacem projetait hier soir en avant-première un ovni musicalo-télévisuel inventé et produit par Bertrand Burgalat et Benoît Forgeard. L’occasion de s’interroger sur la place décroissante de la musique dans nos lucarnes. Mercredi soir, Jean-Noël Tronc ouvrait de manière « informelle » la séance …

31 janvier 2013 à 14h38 | So_cult’

Alors que la grande famille du cinéma se déchire, le gouvernement décide qu’il est urgent d’attendre #Gratuit

Le CNC organisait mercredi des « Assises pour la diversité du cinéma », l’occasion pour les différents acteurs du secteur de confronter leurs points de vue et pour la ministre de briller une fois de plus par son attentisme. (Publié le 24 …

31 janvier 2013 à 12h40 | So_cult’
urgent

Jean-Paul Salomé : Moi Président d’UniFrance

Une "garde alternée" avec "un week-end sur deux, un mercredi par mois, et...

Une "garde alternée" avec "un week-end sur deux, un mercredi par mois, et une partie des vacances scolaires". C'est la proposition humoristique de l'ARP (société civile des Auteurs, Réalisateurs et Producteurs) pour saluer l'élection de Jean-Paul Salomé à la Présidence d'Unifrance, organisme chargé de la promotion et de l'exportation du cinéma français dans le monde. Scénariste et réalisateur âgé de 53 ans, Jean-Paul Salomé a été président de l'ARP à deux reprises. Dans son communiqué , l'ARP souhaite "good luck" à "Monsieur le Président" dans l'exercice de ses nouvelles fonctions.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 janvier 2013 à 12h00 | So_cult’
30 janvier 2013
web

Disney Reveals Muppet Movie Sequel’s Name and Synopsis – Hollywood Reporter

The second film of the rebooted franchise will take the beloved puppets around...

The second film of the rebooted franchise will take the beloved puppets around the world, with Ty Burrell, Tina Fey and Ricky Gervais along for the ride...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 20h43 | So_cult’
urgent

Une plainte déposée contre My Major Company – Numérama

Un internaute qui avait misé sur un artiste référencé sur le site My...

Un internaute qui avait misé sur un artiste référencé sur le site My Major Company a décidé de déposer une plainte auprès du procureur de la république de Paris, en accusant le label communautaire de ne pas respecter ses engagements de production.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 17h36 | So_cult’
el

Le système de financement du cinéma français « le moins pire de tous »

La polémique dure depuis décembre dernier. Dans une tribune du Monde, le producteur...

La polémique dure depuis décembre dernier. Dans une tribune du Monde, le producteur Vincent Maraval s'était insurgé contre notre système d'aide dont il questionnait la rentabilité. La semaine dernière, les assises du cinéma se sont réunies. Hier, lors de la cérémonie annuelle des vœux de la profession, le patron du Centre national du cinéma (CNC) Eric Garandeau a défendu un système "le moins pire de tous" - une allusion certainement à cette définition souvent donnée concernant aussi la démocratie - et déclaré que les aides de l’Etat étaient des "solutions", garanties de la diversité du cinéma européen. Etablissement public, le CNC régule l'économie du cinéma (aides à la création, à la numérisation des salles, etc.). Il est financé par une taxe sur les entrées en salles (10,7 % sur chaque billet) et, entre autre, une sur les services de télévision (TST), contestée par Bruxelles. La faire accepter sera le combat de 2013, comme il l'a été pour 2012 déjà. La prochaine réunion des professionnels du secteur est prévue en juin.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 15h57 | So_cult’

Midem 2013 : un bilan « positif » affirme son directeur

Malgré une baisse de la fréquentation de 7%, Bruno Crolot, directeur du Midem, tire un bilan positif des trois jours de conférences, de concerts et surtout d’affaires. Cette année, le Midem a connu une baisse de 7% du nombre de …

30 janvier 2013 à 12h35 | So_cult’
el

400 millions de dollars bloqués pour les films Fox

Selon The Wrap, la Fox aurait sécurisé 400 millions de dollars de financement  destinés...

Selon The Wrap, la Fox aurait sécurisé 400 millions de dollars de financement  destinés à payer, entre autres, les prochains "Avatar" ainsi que d'autres films sur les cinq prochaines années. La majorité de cette somme colossale proviendrait de Magnetar Capital, un fond d'investissement basé à Chicago. Aux manettes de ce deal juteux, on retrouve Chip Seelig, un financier qui avait déjà eu la main dans les précédents accords de ce type, passés alors avec Dune Capital Management en 2005 puis renouvelés à plusieurs reprises. Cette fois-ci, Seelig aurait même mis la main au porte-monnaie et investi avec son propre fond de capital investissement. Avec ces 400 millions de dollars, tous les prochains films de la Fox devraient être couverts (sauf quelques longs métrages d'animation ou à petit budget). Les investisseurs peuvent habituellement décider de financer chaque film à hauteur d'un quart ou de la moitié du budget.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 10h51 | So_cult’
urgent

Youtube bientôt payant?

Selon AdAge, la plateforme vidéo de Google réfléchirait à une formule d'abonnement payant...

Selon AdAge, la plateforme vidéo de Google réfléchirait à une formule d'abonnement payant pour ses utilisateurs. Une façon peut-être de calmer le jeu face aux ayants-droits, et notamment dans le domaine de la musique, puisque Pascal Nègre a menacé de retirer les clips des artistes Universal. Il s'agirait en fait de faire payer l'accès à certaines chaînes et AdAge ajoute que Google aurait déjà pris contact avec certains producteurs de contenus pour mettre en oeuvre une telle offre, avec des coûts entre 1 dollar et 5 dollars par mois pour l'abonnement. Youtube pourrait également rendre payants les librairies de contenus et l'accès à des évènements live, des conseils financiers ou de "self help" avec un système "pay per view". AdAge précise qu'on ne connaît pas encore les chaînes qui pourraient devenir payantes, mais que Youtube s'appuierait probablement sur celles qui ont déjà fait leurs preuves pour fédérer une large audience. Le site ajoute que le changement pourrait intervenir dès le second trimestre 2013.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 9h25 | So_cult’
web

My Major Company dans la tourmente – France Info

Une mauvaise passe pour My Major Company, le premier label qui devait permettre...

Une mauvaise passe pour My Major Company, le premier label qui devait permettre au grand public de financer des artistes. De nombreux producteurs et artistes révoltés se sentent floués par les dirigeants du site internet. Après avoir inondé le web de leurs commentaires, certains envisagent des poursuites judiciaires.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2013 à 8h32 | So_cult’
29 janvier 2013
web

Physique, téléchargement, streaming… Combien gagnent réellement les artistes ? – Charts in France

Si Johnny Hallyday ou Mylène Farmer trônent en tête des classements des artistes...

Si Johnny Hallyday ou Mylène Farmer trônent en tête des classements des artistes qui ont gagné le mieux leur vie l'an dernier, la réalité des artistes au quotidien est toute autre. Physique, téléchargement, streaming, webradios... L'Adami lève le voile sur la rémunération réelle des artistes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 19h35 | So_cult’
el

CanalPlay au rabais

Le service de VOD illimité que propose Canal depuis octobre 2011 baisse ses...

Le service de VOD illimité que propose Canal depuis octobre 2011 baisse ses tarifs, passant de 9,99 euros par mois à 6,99 euros par mois, en prévision peut-être de l'arrivée imminente de la concurrence, pour l'instant inexistante. CanalPlay devra en effet bientôt rivaliser avec le service d'Amazon, et d'autres acteurs internationaux s'ajouteront à la liste dans les mois à venir. L'occasion donc de fidéliser sa clientèle, ou d'en séduire une nouvelle pour accéder aux quelques 1200 films et 1300 épisodes de séries disponibles dans le catalogue CanalPlay. Reste que face à LoveFilms dont le propriétaire Amazon se situe aux Etats-Unis, Canal conserve un énorme désavantage concernant les nouveautés, puisqu'il est soumis à la chronologie des médias, dont il a récemment était décidé qu'il passerait bientôt de 36 mois à 22 entre l'exploitation en salle et en VOD. Autre bémol, cette offre n'est disponible que pour les tablettes et ordinateurs. Ceux qui souhaitent utiliser leur téléviseur devront continuer de débourser 9,99 euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 18h11 | So_cult’
el

Moins 7% de fréquentation au Midem

Alors que le Midem enregistrait en 2012 une légère hausse de sa fréquentation,...

Alors que le Midem enregistrait en 2012 une légère hausse de sa fréquentation, il déplore cette année une baisse de 7% des participants, qui ont été 6 400 au total. Un baisse qui reflète la morosité du marché du disque, d'ailleurs lorsque celui-ci était florissant, le Midem réunissait près de 10 000 personnes chaque année. Depuis, et en dépit d'une stabilisation l'année dernière, les industries répercutent leurs pertes sur leur participation à cet évènement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 17h55 | So_cult’
urgent

Le Théâtre de Paris racheté par Vente privée

Vente Privée, qui investit de plus en plus dans la musique avec la...

Vente Privée, qui investit de plus en plus dans la musique avec la vente de tickets de concerts, mais aussi d'albums (comme celui de Baptiste Giacobini, d'où le scandale qui s'en est suivi) passe aujourd'hui une nouvelle étape en annonçant le rachat du Théâtre de Paris. Pour Jacques-Antoines Granjon, "nous proposons aujourd'hui un modèle complet, en totale verticalité, qui permet à la fois de promouvoir les artistes, de distribuer leurs albums, de vendre des billets de spectacles, et de produire ou coproduire l'artiste sur scène". De grandes ambitions qui risquent encore de faire grincer les dents des acteurs traditionnels du secteur, comme ce fut déjà le cas en 2011 avec la création de Ticket Minute, un service de vente en ligne  exclusives de billetteries de spectacles. Il précise ses intentions concernant cette salle en particulier: "L'objectif est de faire de ce théâtre un endroit évènementiel où, en plus des pièces, les spectateurs pourront également venir écouter de la musique." Le montant de la transaction, qui n'a pas été dévoilé, serait au dessus de 6 millions d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 12h43 | So_cult’

Axel Bauer : «Les artistes se réveillent et se parlent !»

Axel Bauer est entré dans la légende grâce au tube Cargo. Nous publions l’entretien qu’il a donné en exclusivité pour Musique Info (du 23 janvier) au sujet de la création de la Guilde des Artistes de la Musique, organe de …

29 janvier 2013 à 12h38 | So_cult’
web

La production de films français reste à un niveau record – BFM Business

279 films ont été produits en 2012, record historique. Mais cela est dû...

279 films ont été produits en 2012, record historique. Mais cela est dû à une forte natalité des films d'auteur à petit budget.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 12h17 | So_cult’
web

Warner Bros. New CEO Brings Digital Know-How – WSJ Media & Marketing

Time Warner named its home video and digital chief, Kevin Tsujihara, as the...

Time Warner named its home video and digital chief, Kevin Tsujihara, as the new chief executive of Warner Bros. Entertainment, handing one of Hollywood's biggest jobs to an executive best known for his work on digital distribution strategies.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 10h44 | So_cult’
web

Google, Youtube, Spotify : qui doit payer pour la musique ? – Telerama

Le marché de la musique ne va toujours pas mieux dans un contexte...

Le marché de la musique ne va toujours pas mieux dans un contexte tendu par des négociations difficiles avec Youtube et Google notamment. Résultat, la filière musicale cherche des financements. A tout prix.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2013 à 8h50 | So_cult’
28 janvier 2013
web

Midem 2013: Can Music Be A $100 Billion Business? – MusicTank News

The music business was valued at $23.3 billion worldwide in 2011, compared to...

The music business was valued at $23.3 billion worldwide in 2011, compared to $36.7 billion in 1999, according to the IFPI's annual report. But it could still become a $100 billion business by 2020 - if the technology platforms that leverage music begin to create new revenue models that share some of their wealth with the music industry. Senior execs. incl Gogle YouTube's Patrick Walker consider the buisness's potential value...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 janvier 2013 à 14h20 | So_cult’