Chronologie des médias : l’ARP met son grain de sel

C'est décidément LE sujet du moment dans le monde de l'audiovisuel et du cinéma, que ce soit du côté des créateurs, des chaînes de télévision ou des intermédiaires techniques : la chronologie des médias, toujours inchangée à l'heure actuelle, fait l'objet de moult recherches, discussions, propositions et contournements. Derniers en date, les cinéastes regroupés au sein de la Société civile de perception et de répartition des auteurs, réalisateurs et producteurs indépendants (ARP), et qui ont décidé de tenter une expérience multi-supports pour le film "For those in peril" de Paul Wright, qui sera disponible à partir du 22 janvier et de manière "quasi simultanée" assurent-ils, en VOD sur FilmoTV, iTunes et le service dédié d'Orange, "dans les meilleures salles de cinéma le 12 février" et "dans la meilleure d’entre elles, le Cinéma des Cinéastes, à la même date." Comme le précise l'ARP, cette expérimentation s'inscrit dans le cadre de celle, plus large, de la Commission européenne "pour une meilleure circulation des films à l'ère numérique". Une phase de test donc, qui devrait aider les différents acteurs du cinéma en France et en Europe à optimiser la mise à disposition, le marketing et l'exploitation des oeuvres tout en s'adaptant (enfin) à des attentes des spectateurs qui ont énormément changé. Les cinéastes ont par ailleurs appelé une nouvelle fois à une réforme "urgente" de la chronologie des médias ".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.