Deezer monte à l’assault du marché américain du streaming musical

Deezer aurait-il changé d'avis ? Depuis que son concurrent suédois Spotify s'était lancé aux Etats-Unis en juillet 2011, la plateforme française de streaming audio affirmait que ce marché n'était pas intéressant pour elle. Trop concurrentiel par rapport à d'autres territoires encore dépourvus d'offre musicale légale en ligne. Mais ça, c'était avant. Aujourd'hui présent dans 180 pays, Deezer n'est absent que des EU, de la Chine, du Japon et de l'Inde. Fort d'une levée de fonds record de 100 millions d'euros, réalisée en octobre 2012, Deezer revoit ses ambitions à la hausse. Son PDG Alex Dauchez a confirmé lors du Mobile World Congress de Barcelone qu'il était en discussion avec de potentiels partenaires américains. Selon Alex Dauchez, Deezer devrait également annoncer sous peu des accords avec des constructeurs automobiles. Un catalogue de musiques classiques sera bientôt proposé, avant que la plateforme n'aille chercher fortune en Amérique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct