Dell: ça s’accélère

La pression monte du côté des différents investisseurs qui souhaitent racheter Dell et devront, dans les prochains jours, présenter leurs offres aux actionnaires qui trancheront. A ma gauche Michael Dell, fondateur comme son nom l'indique de la société qu'il souhaite retirer du marché pour opérer un changement de stratégie qui miserait sur les services plutôt que sur un hardware qui n'en finit plus de péricliter. Il est soutenu par le fonds Silver Lake Partners et les deux partenaires proposent 24,4 milliards de dollars. A ma droite, le challenger Carl Icahn, qui avait dans un premier temps fait frémir son opposant en mettant sur la table une offre à 15 dollars par action (soit un total au delà de 25 milliards), contre 13,65 dollars proposés par le fondateur de la compagnie, et cela avec le soutien de la banque Blackstone. Celle-ci s'étant finalement retirée de la course, Michael Dell avait eu le temps de pousser un soupir de soulagement, mais Icahn était finalement revenu sur le devant de la scène lui décocher un uppercut par piqué des vers en revenant, appuyé sur le fonds SouthEastern, et avec une offre à 12 dollars de plus par action! Reste à voir si les actionnaires préféreront céder leurs parts au fondateur de Dell qui semble miser sur le long terme ou à ses rivaux, qui risquent de démanteler la compagnie pour en tirer des profits immédiats. Michael Dell, pour espérer gagner, devra de toute façon faire une meilleure offre, et le vote finale devrait avoir lieu en juillet.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : Dell : Michael doit revoir son offre | ElectronLibre