Directeur du Monde, le Graal… tous le veulent ! (mise à jour)

Les candidats seront auditionnés dès le début de l'année par les actionnaires du Monde. Les candidatures doivent être adressées à Pierre Bergé et Louis Dreyfus !

Citez-les tous ! Ils sont tous à côté de leur téléphone ! Et si ça sonnait... Si à l'autre bout du fil, Bergé, Pigasse ou Niel répondaient : "nous avons pensé à vous" ? Franz-Olivier Giesbert, Christophe Barbier, Laurent Joffrin, Nicolas Demorand, tous on vous dit. Et bien sûr aucun ne se pliera de son gré à la procédure de nomination pour le poste le plus valorisant de la presse d'information : directeur du journal Le Monde. Voilà comment cela va se passer...

Les actionnaires proposent, les journalistes disposent. Les candidats déclarés ou sollicités seront auditionnés entre le 5 et le 15 janvier 2013. C'est Pierre Bergé et Louis Dreyfus, au nom de Matthieu Pigasse et Xavier Niel, qui sont chargés de recevoir les demandes des intéressés. Une fois le choix réalisé, et il n'y en aura qu'un seul en fin de parcours, il sera entendu par les différents organes du journal pour finir par un vote en Assemblée générale de la SRM, la société des rédacteurs du Monde. Mais avant cela, le candidat des actionnaires aura été entendu et vu par le Conseil de surveillance (21 membres, dont les actionnaires ont la majorité). Avant le Conseil de surveillance, se tiendra le comité d'éthique et déontologie, présidé par Daniel Lebègue, ancien président de la Caisse des dépôts et consignations. Enfin, il verra aussi le pôle d'indépendance, dirigé par Gilles Van Kote, ancien président de la SRM.

60% des votes

S'il s'en sort, celui qui aura toutes les chances d'être enfin élu pourra être présenté aux journalistes. Une procédure qui pourrait se faire en deux fois, pour finir par un vote, où il doit l'emporter par 60% de votes en sa faveur.

A l'heure actuelle, deux personnes se sont déjà proposées aux actionnaires pour les auditions de janvier : (Màj 19h21) Alain Faujas et Philippe Thureau-Dangin (ce dernier avait été écarté par Louis Dreyfus de la tête de Courrier Intenational). Les actionnaires réfléchissent à diviser le poste tenu précédemment par le défunt Erik Izraelewicz. Le directeur du journal conserverait sa fonction de grand guide tandis qu'un directeur de la rédaction viendrait le seconder pour le travail au jour le jour. Le rythme de parution du Monde est particulièrement éprouvant. Parmi les candidats venus de l'extérieur du journal, le nom de Renaud Dély revient avec insistance...  En interne, plusieurs noms sont évoqués : Rémy Ourdan, Sylvie Kauffmann, Arnaud Leparmentier, Franck Nouchi. Il semble que les actionnaires ne soient pas particulièrement à la recherche d'une "star" de la scène médiatique française. Le téléphone ne sonnera t-il pas ?

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Rédigé par Emmanuel Torregano

Redacteur en chef

Les commentaires sont fermés.