Dreamworks, la fabrique des rêves est dans le rouge

Créée en 1998, puis rachetée par Paramount en 2004, DreamWorks a annoncé hier soir, et pour la première fois depuis 9 ans, un résultat déficitaire pour l'année écoulée, avec une perte nette de 36,4 millions de dollars. Si le chiffre d'affaires est en hausse de 11% par rapport à 2011, et s'affiche à 706 millions de dollars, la santé de l'entreprise a indéniablement fléchi, puisqu'elle enregistrait alors un bénéfice net de 86,8 millions de dollars. Premier responsable de cette chute, le film "Les Cinq Légendes", qui a coûté 145 millions de dollars pour n'en rapporter que 302 millions, bien en dessous de la rentabilité des "Schreck", "Kung Fu Panda" ou "Madagascar". Un échec commercial que reconnait le CEO Jeffrey Katzenberg, même s'il jure que des investissements sont aussi à l'origine de la perte nette de l'entreprise, et que ceux-ci devraient porter leurs fruits les prochaines années. Toujours est-il qu'il va bien falloir amortir le déficit, et que le Hollywood Reporter évoque la suppression de 400 emplois pour ce faire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.