Facebook ne paie vraiment pas beaucoup d’impôts

Facebook n'aurait payé qu'un peu plus de 240 000 euros d'impôts sur ses activités en France. BFM Business, toujours bien informé sur les affaires fiscales, révèle que le groupe aurait du payer 23 millions d'euros mais profite d'un astucieux montage financier pour s'éviter cette dépense. BFM ajoute que Facebook france a déclaré seulement 478.400 euros de bénéfice. Un chiffre évidemment très faible, qui est permis par l'optimisation fiscale notamment vers les iles Caïmans. BFM Business propose une évaluation du chiffre d'affaires de la filiale française "Facebook indique que chaque utilisateur actif en Europe a généré 8,04 dollars  (6,9 euros) de revenus en 2013. Si l'on applique ce revenu moyen aux 28 millions d'utilisateurs revendiqués en France, cela signifie que la France a représenté un chiffre d'affaires réel de près de 200 millions d'euros en 2013." Le gouvernement français n'a jamais été très en pointe sur cette question de l'optimisation fiscale des grands groupes. Facebook n'est pas un cas isolé, bien au contraire. Dernièrement, la commission européenne a lancé une vaste offensive sur cette question, avec dans son viseur, Amazon, Apple, Google etc.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.