Filippetti en mode ORTF

Invitée ce matin sur RTL, la ministre de la Culture et de la Communication a eu des mots très durs à l'égard du président du groupe France Télévisions. Elle réclame ainsi "un plan stratégique avec des missions de service public" pour le groupe qui, selon elle, "ne peut pas toujours se retrancher derrière les difficultés budgétaires". Elle a par ailleurs annoncé qu'elle rencontrerait sous peu Rémy Pflimlin, afin de discuter... des annonces en terme de programmation, critiquant les annonces du passage à une heure du Soir 3 : " ça a des conséquences sur la case des documentaires et des fictions qui jouxtent le 'Soir 3' et ça n'a pas été visiblement anticipé. Or, le documentaire est là aussi une obligation et une mission du service public" ou la déprogrammation de "C'est pas sorcier" "qui a une approche ludique de l'enseignement de la science et de la technique pour les enfants. Là aussi j'estime que ça fait partie des missions du service public et donc annoncer comme cela qu'on fragilise une émission du service public qui a fait ses preuves, ça ne me semble pas de bonne politique". Une ingérence que certains commentateurs ont noté comme étant réminiscence de l'ORTF... Le député Franck Riester ne s'y est pas trompé " alors que la gauche au pouvoir n’a eu de cesse pendant 5 ans de prodiguer ses leçons d’indépendance à l’ensemble des entreprises du service public, la ministre  se comporte aujourd’hui comme la directrice des programmes de France Télévisions ! Ce n’est évidemment nullement le rôle de l’Etat."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : Pflimlin convoqué chez Filippetti | ElectronLibre