Fleur Pellerin accélère sur le THD et la TST

Comme nous l'avions indiqué, la ministre de l'économie numérique est désormais en première ligne sur le dossier de la taxe sur les services de télévisions que la France veut défendre à Bruxelles. Dans un discours devant les membres de l'ARCEP, la ministre s'est exprimée clairement sur le dossier, qui représente certainement une victoire pour elle face à la rue de Valois. Fleur Pellerin a déclaré à ce propos "J’ai proposé à mes collègues du Gouvernement un nouveau dispositif, qui présenterait le triple avantage de garantir un rendement satisfaisant, de rétablir l’équité entre les opérateurs et de respecter le cadre communautaire. Nous irons défendre dès lundi prochain cette "TST 2" à la Commission européenne." Une déclaration de la ministre qui arrive à point nommé alors que Aurélie Filippetti avait réuni la presse le matin même pour le lancement de la mission Lescure. Fleur Pellerin s'est aussi donnée trois objectifs sur le très haut débit : "1. L’accès aux logements ; 2. La question de l’incitation économique à la bascule pour les consommateurs et pour les opérateurs ; 3. La question de l’extinction progressive du réseau cuivre, qui fera l’objet très prochainement d’une expérimentation dans une commune de la région parisienne." Le fibre demeure donc plus que jamais l'objectif de la ministre, malgré le peu d'appétit des clients car comme l'a souligné la jeune ministre "des réseaux en fibre optique ont été déployés à proximité de presque 6 millions de foyers. Presque 2 millions peuvent être raccordés immédiatement. Et seuls moins de 250 000 foyers ont aujourd’hui décidé de franchir le pas du FTTH".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.