Fnac partout, cafetières pour tous

Invité ce mercredi à BFMTV, le PDG de la Fnac, Alexandre Bompard, a fait le point sur la situation de l'entreprise quelques mois après son arrivée en Bourse en juin dernier. En dépit des résultats décevants pour le troisième trimestre 2013 (un chiffre d'affaires en baisse de 4,9% à 844 millions d'euros), il s'est voulu positif en rappelant que la compagnie continuait à grignoter des parts de marché, une prouesse toute relative au vu de l'effondrement des secteurs concernés, qu'il s'agisse des CD ou des DVD et Blu-ray. Bompard a néanmoins reconnu que des grosses économies étaient à prévoir, avec le licenciement de quelque 180 disquaires que l'on apprenait il y a peu, mais aussi par le biais de négociations avec les fournisseurs. Pour compenser le manque à gagner dans les produits traditionnellement commercialisés par l'enseigne, le PDG a évoqué plusieurs pistes. Il mise notamment sur la proximité et l'ubiquité en installant des Fnac "partout près de chez vous", mais aussi sur l'international, au Maroc et au Qatar. Pour ce qui est des produits proposés, il semblerait que la Fnac s'oriente vers le petit électroménager et surtout les objets connectés, "un marché au formidable potentiel de croissance, de 80% d'ici 2020" selon Bompard, là où "nos marchés de consommation de biens électroniques et culturels déclinent d'à peu près 10% par an depuis trois ans".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.