Google embauche la « femme la plus puissante de Wall Street »

Google a trouvé sa perle rare. Ruth Porat est en passe de devenir la future CFO (directrice financier) du géant du Web. Un "gros coup" pour Google qui attire ainsi à Mountain View celle qui préside aux destinées financières de la banque Morgan Stanley. Ce n'est pas le premier mouvement de ce type dans la Silicon Valley. Dernièrement, Anthony Noto avait quitté Goldman Sachs avant d'aller prendre le poste de CFO de Twitter. Plusieurs raisons à cela, tout d'abord la gestion des comptes de ces monstres du Web ressemblent de plus en plus à des services financiers de banque, car il s'agit de traiter des affaires d'options, d'actions ou d'obligations. En second, les liens entre ces sociétés et les marchés financiers sont de plus en plus resserrés. Les acquisitions et les cessions de start-up impliquent sans arrêt des montages complexes, de la défiscalisation etc.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.