Google, et une plainte de plus!

La cascade de bisbilles juridiques n'en finit plus de déferler sur la compagnie de Mountain View, qu'il s'agisse d'atteintes à la vie privée ou là de pratiques anti-concurrentielles. Lundi, on apprenait par le New York Times qu'une toute nouvelle plainte, déposée par Fairsearch Europe, un groupe d'entreprises qui réunit entre autres Microsoft, Nokia et Oracle, vise Google en Europe, concernant, cette fois, son OS mobile Android. Selon ce groupement, la compagnie de Larry Page utiliserait la plateforme pour favoriser ses applications de manière trompeuse, et ce dans près de 70% des smartphones vendus à ce jour. Une accusation que le patron de la concurrence Joaquin Almunia a dit examiner séparément de celle qui pèse sur les résultats du moteur de recherche, eux aussi accusés de favoriser des sites et services appartenant à Google. Dans un post de blog datant du mois dernier, le groupe Faisearch Europe estime que "le monopole émergeant de Google a le pouvoir de structurer l'expérience Internet mobile des consommateurs, et pas nécessairement pour le meilleur." La firme de Mountain View s'est pour sa part contentée d'assurer son entière coopération aux autorités européennes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : Antitrust : accord entre Google et l’Europe | ElectronLibre