Google : « Vade retro anti-publicitas ! »

Google déclare la guerre aux applications anti-publicité. Le géant américain a choisi de protéger ses revenus aux dépens du libre-choix de ses utilisateurs. Après AdBlock Plus, désormais interdite sur Google Play, toutes les applis anti-pub sont déclarées indésirables sur Android. Selon Phandroid, Google s'est contenté d'informer les développeurs des bloqueurs de pubs, tels que AdBlock, AdAway et AdFree, que leurs applications avaient été retirées pour violation des conditions de distribution de la place de marché. En effet, les développeurs ne doivent pas s’engager dans une activité comme le développement ou la distribution de produits qui affecteraient un terminal, un serveur, des réseaux ou les services de tiers. Or, une appli anti-pub peut être perçue comme l’altération d’un service (publicitaire) fourni par un tiers.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct