Hadopi s’attaque à la chronologie des médias

Nous l'annoncions la semaine dernière, l'Hadopi s'attaque à la chronologie des médias ! L'institution se lance dans le grand bain avec un nouveau marché sobrement intitulé « marché d'étude sur le financement de l'audiovisuel et le développement de l'offre légale ". Dans le texte qui définit les contours de ce marché, l'Hadopi précise que son intervention sur un terrain d'ordinaire réservé aux professionnels de l'audiovisuel et aux institutionnels qui en découlent, se fait après la publication d'une étude montrant clairement qu'il y avait une problématique forte qui lie piratage et disponibilité des oeuvres. "dans la vague d’octobre 2013 du baromètre « usages » de l’HADOPI on relève que les vidéos (films et séries TV) sont les biens culturels les plus consommés de façon illicite", souligne l'institution qui ajoute à l'appui de son raisonnement : "les freins à la consommation licite de films et de séries TV mettent aussi en avant une certaine inadéquation entre l’offre et la demande : 14%2 des internautes interrogés ont déclaré avoir consommé de manière illicite des films et 18% des internautes interrogés ont déclaré avoir consommé de manière illicite des séries TV, car il leur est impossible de trouver des nouveautés rapidement (pour comparaison cet argument est avancé par 4% des internautes pour la musique et 8% pour les jeux vidéo)". Pour ne pas avoir à se répéter, la Hadopi cible bien les éléments que le titulaire désigné de ce marché aura à examiner : "étudier la chronologie des médias avec les différentes fenêtres de diffusions, les mécanismes d’exclusivité sur lesquels elle repose et leur impact économique". Et puisque la Hadopi connait déjà les conséquences de la législation actuelle, comme elle l'a exposée au début du document, une partie intitulée « scenarii économiques d’avenir » a été ajoutée, qui sera certainement la plus intéressante. Car, elle offrira au titulaire toute latitude pour "proposer tout autre système de financement de nature à favoriser des mécanismes de croissance et analyser son impact économique, y compris dans les phases de transition qu’appellerait un tel système. " Le marché est qualibré pour durer 10 mois. De quoi avoir sous le coude des propositions sur les évolutions plausibles de la chronologie des médias pour la Hadopi; qui à cette date ne sera peut-être pas fusionnée avec le CSA.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.