La CISAC annonce une légère hausse des droits perçus en 2012

La Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (CISAC) vient de rendre publics les chiffres 2012 de la perception de droits d'auteurs à travers le monde, avec un signal fort quoique décalé d'un peu plus d'un an : ceux-ci atteignent un record de 7,8 milliards d'euros, soit une hausse de 2% sur un an à euro constant. Sans grande surprise une vaste majorité des sommes perçues (87%) concernent la musique, ce qui, selon le directeur général de la confédération, Olivier Hinnewinkel, "témoigne de la confiance que le secteur musical place en la gestion collective pour de nombreux types d’usages". Par ailleurs c'est l'exécution publique qui récolte le gros des droits d'auteurs (5,9 milliards soit quasiment 75% des droits collectés) tandis que la reproduction mécanique est en forte baisse (-5,1% sur un an pour atteindre 1,37 milliard soit environ 17,5% du total perçu). On remarque également que le numérique ne pèse pour l'instant que pour 4% des droits perçus, de quoi relativiser son omniprésence certaine et son omnipotence supposée. Pour ce qui est des régions les plus fructueuses en la matière, c'est l'Europe qui tient toujours le haut du panier puisqu'elle pèse pour près de 59% des sommes perçues, loin devant l'Asie-Pacifique et ses 18,6% qui connaît néanmoins une croissance importante, ce qui lui permet, pour la première fois, de doubler l'Amérique du Nord en baisse de 1,5 points à 16,4%.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct