La présence disproportionnée d’oeuvres britanniques sur les plateformes à l’agenda du Conseil

Les oeuvres britanniques doivent-elles être incluses dans les quotas d'oeuvres européennes sur les plateformes de vidéo à la demande ? Pour l'instant, elles le sont. Mais la présidence portugaise du Conseil de l'UE avait mis cet après-midi à l'agenda du "Audiovisual Working Party" un débat sur ce point. L'un des échanges de vues portait en effet sur "la présence disproportionnée du contenu britannique dans le quota européen de VOD et les effets sur la circulation et la promotion de diverses œuvres européennes." D'après nos informations, la Représentation permanente de la France à Bruxelles soutient le Portugal dans sa démarche d'entamer les discussions à ce propos. Si nombre d'acteurs du secteur de l'audiovisuel s'interrogent sur l'inclusion des oeuvres britanniques dans les oeuvres européennes, d'autres, et notamment certains producteurs continentaux ayant une présence à Londres, préfèreraient un statu quo. Affaire à suivre, donc.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.