La Sacem débauche au SNEP et chez Universal Music – #Gratuit

Sous l'impulsion de son nouveau directeur général Jean-Noël Tronc, la Sacem poursuit le renouvellement de son état-major. David El Sayegh (débauché au SNEP) et Cécile Rap-Veber (débauchée chez Universal Music) s'apprêtent à rejoindre son comité de direction. (Publié le 17 décembre)

C'est avec un dernier petit jeu de chaises musicales que la filière musicale s'apprête à terminer une année 2012 chargée en rebondissements. La Sacem a annoncé cet après-midi de nouvelles nominations au sein de son comité de direction, dont celle de David El Sayegh, actuel directeur général du SNEP (Syndicat national de l'édition phonographique), au poste de secrétaire général, en charge notamment de la direction juridique. Avocat de formation et spécialiste de la propriété intellectuelle, ayant exercé comme tel au sein du cabinet Soulié & Coste-Floret, David El Sayegh signera au début du deuxième trimestre 2013 son grand retour au sein de la maison Sacem, où il a déjà travaillé pendant six ans au service de perception Internet, Médias et Droit de reproduction, avant de rejoindre la direction des Affaires juridiques et des Nouvelles technologie du SNEP, dont il assurait la direction générale depuis cinq ans.

Non content de débaucher le directeur général du SNEP, la Sacem est également allée chercher un autre profil de haut vol chez Universal Music France, en la personne de Cécile Rap-Vébert. Ancienne avocate à la Cour d'appel de Paris et héritière d'une longue lignée de créateurs - parmi lesquels José Maria de Heredia, Tristan Bernard, Pierre-Gilles Veber , Francis Veber et Sophie Audouin-Mamikonian -, Cécile Rap-Vébert dirigeait chez Universal Music la division Universal Music Consulting & Content, plus particulièrement en charge des relations avec les marques, après avoir été directrice Business & Legal Affairs de la maison de disques. Elle rejoindra la Sacem en début d'année 2013 en tant que directrice des Licences. Cette nomination devrait donner lieu à terme à une passation de pouvoir avec Catherine Kerr-Vignale, nommée à ce poste en juillet dernier, après avoir notamment été, depuis une quinzaine d'années, de toutes les négociations de la société d'auteurs avec les acteurs du numérique - de FranceMP3 à iTunes, en passant pas Deezer, Spotify ou Youtube - en tant que directrice des relations avec la clientèle. Catherine Kerr-Vignale doit faire valoir ses droits à la retraite cette semaine.

Mue interne

Avec cette deuxième vague de nominations, la Sacem se dote également d'une nouvelle directrice des systèmes d'information. Originaire du Canada, Véronique Saint Clair, qui a rejoint la Sacem à ce poste début novembre, a démarré sa carrière chez l’éditeur de solutions de billetterie et de contrôle d’accès Omniticket Network, et occupait les mêmes fonctions chez Numericâble depuis 2006.

Depuis sa nomination à la tête de la Sacem en juin dernier, son directeur général, Jean-Nöel Tronc - ex-conseiller « nouvelles technologies » du Premier ministre Lionel Jospin, ex-directeur d’Orange France et ancien PDG de Canal+ Overseas - a cherché à étoffer son équipe de direction en allant recruter, parfois hors du sérail, quelques profils aussi atypiques que le sien pour la vénérable institution, laquelle semble s'engager dans une véritable mue interne. Christophe Waignier (qui a dirigé les maisons de disques BMG et SonyBMG France avant d'exercer comme consultant en stratégie de transformation), Blaise Mistler (ancien conseiller technique auprès des premiers ministres Jean-Pierre Raffarin et Dominique de Villepin, passé par les relations extérieures de Canal+ Overseas), ou encore Patrick Fontana (ex-Orange, ex-Adecco, et ex-Numericâble) ont fait partie en juillet dernier d'une première vague de renouvellement des états-majors : à la direction Ressources et stratégie, à celle des relations institutionnelles, ou encore celle du réseau.

La composition du nouveau comité de direction de la Sacem, qui compte désormais en son sein trois jeunes femmes – Cécile Rap-Véber, Veronique Saint-Clair et Claire Giraudin, nommée chef de cabinet de Jean-Noël Tronc l'été dernier – traduit la volonté de son nouveau directeur général de dynamiser fortement le management de la société d'auteurs, non sans continuer à s'appuyer sur quelques uns des piliers forts de l'ancien conseil d'administration, comme Thierry Desurmont (passé de la direction des Affaires juridiques à la direction générale adjointe), Louis Diringer (passé de la répartition à la direction des sociétaires), Claude Gaillard (passé des relations avec les sociétaires à l'international) ou encore, jusqu'à présent, Catherine Kerr-Vignale.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Rédigé par Philippe Astor

Journaliste spécialiste de l’industrie de la musique et d’Internet, collaborateur de Haut Parleur et co-fondateur d’Electron Libre.

Les commentaires sont fermés.