Le Guardian nie vouloir abandonner sa version papier

Contrairement à l'annonce faite par plusieurs médias britanniques, le Guardian n'aurait aucune intention d'abandonner sa version papier et d'opter pour le tout-numérique. C'est un article de More About Advertising d'hier, repris au aujourd'hui par le Telegraph qui a mis le feux aux poudres. The Guardian, qui ne semble pas avoir vu le premier article, a réagi très rapidement à celui du Telegraph, son némésis journalistique depuis des décennies. La réponse du Guardian est simplement intitulée "L'histoire du Telegraph au sujet de l'abandon de l'imprimé par le Guardian est fausse". Roy Greenslade, journaliste médias au Guardian, n'affirme pas seulement qu'il n'y a eu absolument aucune discussion au sujet de l'arrêt de la version papier du journal, mais il laisse même entendre que le Telegraph aurait volontairement menti afin de faire sa propre publicité. La guéguerre entre les deux titres se poursuit donc à découvert.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct