Les radios sur le gril de la performance ! – #Gratuit

RTL domine le classement de la performance des radios généralistes que nous avons établi. La station domine de la tête et des épaules RMC et Europe 1 à égalité. France Inter et France Info sont largement distancés.(Publié le 27 novembre)

Quelle est la plus efficace des radios de la bande FM ? RTL bien sûr, si l'on en croit l'inamovible 126 000 Radio, l'étude livrée par Médiamétrie, qui vient encore de classer la station de la rue Bayard en tête devant NRJ ou France Inter. Et bien, ce n'est pas si évident que cela, à condition de faire intervenir dans la recette un ingrédient trop souvent laissé de côté : le réseau. Qu'est ce à dire ? Est ce que cela peut remettre en cause la hiérarchie des radios ? Certainement. Un réseau national c'est avant tout une nébuleuse d'émetteurs implantés dans des lieux stratégiques pour couvrir au mieux la population. Cette ressource est si précieuse qu'elle a été placée sous la responsabilité des sages du conseil supérieur de l'audiovisuel. Ce sont eux  qui délivrent les permis d'utilisation des fréquences selon les régions, et donc ouvrent ou non aux radios le droit d'être écoutées sur tel ou tel territoire de la France. Autant dire que les stations, depuis que la FM existe, se livrent une bataille infernale pour obtenir plus d'émetteurs sur le voisin et forcément concurrent direct. Car un émetteur c'est l'assurance quasi mécanique d'avoir un supplément d'auditeurs potentiel qui se vérifie ensuite dans les chiffres d'audience Médiamétrie.

A partir de cette donnée nouvelle, il est possible de déterminer un coefficient d'efficacité des radios. Nous avons choisi dans un premier temps d'examiner les performances des stations généralistes de la bande FM, laissant provisoirement de côté les musicales; leur tour viendra.

RTL, la plus performante et de loin

A tout seigneur tout honneur, penchons nous sur le cas RTL.  Médiamétrie a crédité la radio présidée par Christopher Baldelli d'un très stable 12,3% d'audience cumulée sur la dernière vague, soit septembre-octobre 2012. Nous avions déjà eu l'occasion de publier les données - pourtant toujours aussi difficiles à dénicher - concernant la couverture des radios françaises, dans un précédent article. RTL est l'une des radios les mieux dotées en terme d'émetteur. Elle compte de plus une forte couverture du nord et de l'est de la France via les grandes ondes, vestiges du passé mais dont on estime qu'elle servent encore pour près de 20% des auditeurs. RTL couvre une audience potentielle de 42 752 millions d'auditeurs ! Ces chiffres datent de 2009, mais le CSA n'a rien divulgué de plus récent. Si l'on calcule sur la base de ses chiffres, le taux d'efficacité de la station RTL se situe très précisément à 0,151. Il faut bien entendu le comparer avec les autres radios pour en comprendre la pertinence.

Qu'en est-il pour Europe 1 ? Cette station avec laquelle nous n'avions pas été très tendre lors de la révélation des dernières audiences. La radio avait reçu un 8,9% d'audience cumulée. La couverture en 2009, et qui a peu évoluée depuis, est de 42 621 millions d'auditeurs potentiels, le coefficient d'efficacité est alors de 0,109 ! Plus de doute possible, pour de multiples raisons, Europe 1 est bien moins efficace que sa rivale directe, avec pourtant un réseau presque équivalent.

Radio France, bonnet d'âne

Et RMC ? la station "news talk sport" est-elle toujours la "wonder boy" de la FM sur ce critère inédit ? RMC a obtenu 7,5% d'audience cumulée sur la vague septembre-octobre. C'est un fait historique, RMC n'a jamais pu s'appuyer sur un réseau d'émetteurs aussi étoffé que ses rivales. Ce désavantage est déjà en partie réparé, mais la disproportion reste importante, RMC n'a que 35 925 000 millions d'auditeurs potentiels selon les chiffres de 2009 depuis, la station a cependant gagné quelques émetteurs supplémentaires dans l'est de la France. Pas dit que cela change beaucoup la donne, car l'obtention d'émetteurs met toujours un peu de temps à se traduire dans les audiences, le temps que les auditeurs justement prennent de nouvelles habitudes... Bref, selon nos calculs RMC ne s'en tire pas si bien que cela... La station obtient un passable 0,109 d'efficacité ! Exactement, comme Europe 1. Avec cependant une différence de taille, RMC est en constante progression depuis 10 ans, démontrant que la station recrute des auditeurs sur des zones nouvelles pour elle du territoire. Là où Europe a bien du mal à se maintenir à un haut niveau. Pour preuve de 2005 à 2009, la station présidée par Franck Lanoux a agrandi son audience potentielle de plus de 5 millions d'auditeurs, quand ce chiffre atteint 2 millions pour Europe 1.

Et le service public ? Les couvertures des stations du service public ne faisaient pas partie du document révélé par ElectronLibre en octobre 2010. Selon les chiffres de 2001, qui ne sont certainement pas très éloignés de la vérité actuelle - France Inter n'est pas candidat dans la plupart des cas aux appels à candidatures du CSA - la station France Inter dépasse les 58 millions d'auditeurs potentiels ! Avec une audience cumulée de 10,6% lors de la dernière vague, son coefficient d'efficacité s'apprécie à 0,095 ! On est loin des performances de RTL ou même d'Europe 1... Qu'en est-il de France Info ? Avec 8,8 % d'audience cumulée pour un bassin de 47,7 millions la station tout info du service public atteint le piètre 0,097 de coefficient de performance. Les chiffres parlent d'eux-mêmes....

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Rédigé par Emmanuel Torregano

Redacteur en chef