Liberty Global/Ziggo : la Commission Européenne ne transfère pas le cas aux Pays-Bas

La Commission vient de refuser la requête de l'autorité de la concurrence néerlandaise, qui avait manifesté le désir de statuer sur l'acceptabilité de l'acquisition de Ziggo, le plus grand opérateur triple play des Pays-Bas, par Liberty Global. Cette transaction a été notifiée à la Commission en mars dernier, en application du droit relatif aux fusions-acquisitions. Pour justifier son refus de la demande des Pays-Bas - demandes qui sont assez rares il faut le dire - la Commission a estimé qu’elle possédait "une expérience considérable dans l’application de ses règles en matière de contrôle des concentrations dans les secteurs convergents des médias et des télécommunications, y compris sur les marchés nationaux, que Liberty Global était un opérateur international présent dans la majorité des pays de l’EEE et qu’elle devait garantir la cohérence de l’application des règles en matière de contrôle des concentrations dans l’EEE". La DG Concurrence ayant jusqu'en octobre pour prendre sa décision, ce sera très probablement le nouveau commissaire en charge de la concurrence, dont on ne connaît pas encore l'identité, qui prendra la décision d'autoriser ou non l'acquisition, et éventuellement d'y imposer des conditions. La décision n'est pas jouée d'avance, dans la mesure où Ziggo a une taille considérable et où Liberty Media est actif dans de nombreux pays européens.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct