L’Internaute 1er site d’info, Pierre Conte lâche l’affaire… pour l’instant !

Et voilà... Le Figaro a préféré déposer les armes. Dans un message adressé aux éditeurs, Médiamétrie a annoncé "qu'une Commission d'Autorégulation initialement prévue demain vient tout juste d'être annulée. Après examen, elle n'est pas compétente pour traiter le cas de saisie qui avait été soulevé par un certain nombre d'éditeurs. En conséquence, nous avons proposé un Groupe de Travail "Actualité" demain à la même heure Jeudi 29 novembre chez Médiamétrie de 15h à 17h sur la catégorisation et le co-branding. Il s'agit d'un premier groupe de travail sur ces sujets qui en appellera d'autres." Tout est bien qui finit bien pour l'Internaute et Le Figaro, qui avait entamé un véritable bras de fer depuis la mi-octobre.  A l'origine, comme nous l'avions conté dans un article publié hier, la régie du journal voulait que Médiamétrie revienne sur sa décision d'inclure l'Internaute.com dans la catégorie "site d'actualité". Finalement, le coup de force des "nababs" de la presse en ligne a fait "pschit". Cependant, il serait étonnant que le directeur général adjoint du groupe Le Figaro à l'origine de cette plainte, n'abandonne totalement, d'autant qu'après renseignements la partie strictement actualité sur le site L'internaute rassemble un peu moins de 1 million de visiteurs uniques (750 000), tandis que Copain d'Avant, hébergé sous la même url, fait toujours le plein avec quelque 3 millions de visiteurs uniques ! Cependant, pas besoin de Cocoe dans ce cas, car il est aussi aisé de démontrer que les audiences du groupe Figaro sur le Web mesurée par le NetRatings sont aussi pour beaucoup celles du Conjugueur (environ 500 000Vu), ou des multiples jeux concours. Résultats définitifs le 10 décembre prochain, lorsque Médiamétrie divulguera les audiences du mois d'octobre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

3 commentaires sur cet article