L’investissement privé dans l’IA explose, l’Europe toujours à la traine

Selon une analyse du secteur réalisée par MoneyTransfers.com, les investissements privés dans l'Intelligence Artificielle atteindront 93,5 milliards de dollars au niveau mondial en 2021, soit plus du double de ce qu'ils étaient en 2020. Cette augmentation est d'autant plus remarquable que le nombre d'entreprises d'IA nouvellement financées n'a cessé de diminuer depuis 2019. MoneyTransfers.com indique "qu'il y avait 746 entreprises d'IA fraîchement financées en 2021, contre 1051 en 2019 et 762 en 2020." Sans toutefois fournir de chiffres précis, le spécialiste du transfert d'argent international confirme que les Etats-Unis et la Chine continuent de mener la danse dans ce nouveau secteur, qui devrait rapporter 135 milliards d'euros en 2022, et connaitre une croissance de près de 40% jusqu'en 2030, selon Grand View Research. Pour les Etats-Unis, on connait les chiffres de 2020 : un total de 23 milliards de dollars avaient été investis. Selon les chiffres de la Banque Européenne d'Investissement, les investissements américains et chinois dans l'IA représentaient en 2021 80% des financements totaux du secteur de l'IA et de la blockchain combinés. Comme dans tous les secteurs de haute technologie, l'UE reste malheureusement fortement minoritaire en termes de financement, avec 7% des investissements globaux. La BCE estime qu'il manque "10 milliards d'euros en matière d'investissements pour maintenir l'Union européenne dans la course mondiale à l'intelligence artificielle et à la blockchain."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.