L’Obs pas si haut

La presse est un univers ingrat. Alors que la nouvelle formule de l'Obs, anciennement Nouvel Obs, avec à sa tête Matthieu Croissandeau, est une franche réussite de l'avis des connaisseurs, les ventes ne sont guère au rendez-vous. Selon la lettre de l'Expansion, sur les quatre premiers numéros, arborant la nouvelle couverture, la moyenne des ventes en kiosque est de 54 825 exemplaires, pour une mise en place de 152 819 exemplaires. Une fois de plus, la crise des ventes de la presse "papier" pèse sur la relance du titre. Cependant, comme tous les hebdomadaires, le chiffre d'affaires se fait sur les contrats publicitaires et la force de sa distribution aux abonnés. Deux paramètres qu'il faudra bien surveiller dans les mois à venir pour estimer si oui ou non cette nouvelle formule est un succès.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.