L’Opinion de Nicolas Beytout n’attire pas le lecteur

Lancé le 15 mai dernier  par Nicolas Beytout, le quotidien bi-média l'Opinion peine à trouver son lectorat. Le journal vend moins de 2000 exemplaires par jour en Ile de France : 1700 en fin de semaine dernière précisément. Un chiffre très bas, qui ne serait pas compensé par les ventes en province selon les spécialistes, puisque la vente payée individuelle totale du journal n'excéderait pas les 3000 exemplaires par jour sur la France. Presstalis avait pourtant accompagné le lancement avec 60 000 exemplaires diffusés sur un réseau de 9 000 points de vente, avec le souci de cibler le bon lectorat : chefs d’entreprises, cadres… Le jour du lancement, L'Opinion a également bénéficié d'un affichage sur les points de vente, notamment aux caisses, plus une couverture par les commerciaux de Presstalis, des promotions Seddif et enfin un tiré à part de 100 000 exemplaires ! La survie du quotidien est évidemment engagée. Nicolas Beytout avait levé près de 15 millions d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct