Marianne entre dans une forte zone de turbulence

Le magazine Marianne est au plus mal. Les ventes connaissent une forte baisse et les finances sont entrées dans une zone de risque maximal. Le navire tangue. Maurice Szafran, le Pdg, a donné sa démission l'annonce a été faite par Yves de Chaisemartin, le principal actionnaire, lors d'un comité d'entreprise extraordinaire. La rupture est consommée sur une divergence concernant la stratégie à adopter. Avec le départ de Maurice Szafran, le magazine créé avec Jean-François Kahn, alors en rupture avec une partie de la rédaction de l'Evénement du Jeudi, tourne une page de son histoire, mais l'avenir s'annonce sombre. Selon les derniers chiffres de l'OJD, arrêtés à juin 2013, les ventes sont en recul de plus de 20% sur an. Marianne ne peut pas compter sur la publicité pour relever ses comptes, ces recettes sont traditionnellement faibles (environ 3 millions d'euros par an). Selon Les Echos, le titre serait à la recherche de 2 à 5 millions d'euros pour assurer sa relance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : Neuman quitte Marianne | ElectronLibreElectronLibre