Microsoft, Facebook, Liberty, Rovio et SAP réclament l’apprentissage du code à l’école primaire

Stephen Collins, vice-président de Microsoft, Erika Mann, en charge de Facebook Bruxelles, Manuel Kohnstamm, directeur des affaires institutionelles de Liberty Global, Peter Vesterbacka, Mighty Eagle (sic) de Rovio et Andreas Tegge, chef des relations institutionnelles pour SAP ont planché ensemble sur l'avenir de l'éducation en Europe. De cette réflexion, est sortie une lettre, envoyée aujourd'hui aux ministres de l'éducation de l'Union européenne, dans laquelle ils considèrent l'apprentissage du code comme étant du même niveau d'importance que celui de la lecture, de l'écriture et des mathématiques. Selon eux, l'apprentissage du code devrait commencer très tôt, dès sept ans, car "il est indéniable que l'Europe a besoin de plus d'informaticiens et ingénieurs en informatique si elle veut prospérer et rivaliser - le nombre de postes à pourvoir dans ce domaine devrait atteindre 900 000 en 2020".

Voici le texte de la lettre ouverte :

Open Letter pdf

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.