Négociations exclusives pour Première et Pariscope

Le groupe Lagardère a annoncé mercredi être entré en négociations exclusives avec Alain Kruger et le banquier d'affaires de la maison Rothschild Grégoire Chertok, pour la cession des deux titres Première et Pariscope. Lagardère avait informé le marché la semaine dernière de son désir de se délester de titres "papiers" mais tout en conservant les sites Internet; c'est le cas pour Pariscope et Première. Les deux sont en perte de vitesse depuis plusieurs années. Les refontes successives de Première n'a pas permis de remontée la pente, et le désintérêt du public s'est installé : Selon les derniers chiffres OJD, le magazine de cinéma comptait sur la saison 2011-2012 seulement 36 383 ventes en moyennes en kiosque, accusant une baisse de plus de 6% comparé à l'année précédente. Les abonnements ne sont pas au mieux non plus avec un peu plus de 52 000, mais en baisse de presque 10%. Pariscope est aussi au plus mal avec 40 566 exemplaires vendus en moyenne sur 2011-2012 (-12,40%). Le prix de vente devrait être très bas. Le gros de l'affaire portera certainement sur les relations entre le titre papier et la version Web qui reste au mains de Lagardère. Selon nos informations, Marc Laufer, qui vient de reprendre 01 Net, serait aussi candidat au rachat de certains titres du groupe. Lagardère a mis en vente 10 titres.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct