Netflix débarque en Hollande

Mardi soir, le service de sVOD qui avait déjà fait l'actu en début de semaine grâce à son énorme deal avec Dreamworks et ses altercations sur fond de neutralité du net avec Time Warner a annoncé son prochain lancement, au Pays-Bas, d'ici fin 2013. Un mouvement qui intervient alors que l'expansion de Netflix en dehors des Etats-Unis (d'abord au Canada en 2010, puis dans l'ensemble de l'Amérique latine et des Antilles en 2011, puis en Grande-Bretagne, en Irlande, en Norvège, en Finlande et au Danemark en 2012) est remise en question par les actionnaires qui constatent la difficile ascension du service dans certains marché, et une rentabilité qui peine à arriver en conséquence des lourds investissements nécessités par ces lancements. C’est notamment le cas en Amérique du Sud, où l'adoption a été si faible que les actionnaires ont remis en question la présence sur ces territoires, avant de se voir opposer une fin de non recevoir par le CEO Reed Hastings, qui refuse de reculer. Il a cependant du freiner ses ardeurs conquérantes et la société ne devrait se lancer que dans un seul nouveau pays cette année, ce qui signifie que l'Espagne, la France, la Belgique ou encore l'Allemagne ne peuvent pas espérer une arrivée sur leur territoire avant 2014. Netflix compte désormais plus de 7 millions d'abonnés en dehors des USA et près de 30 millions au total, ce qui le place devant HBO, un de ses principaux rivaux. Concernant la prochaine arrivée en Hollande, peu de précisions ont été apportées par la compagnie, notamment en termes de tarifs et de catalogue, et Netflix s'est contenté de promettre l'accès aux "séries et films Hollywoodiens, locaux et globaux", y compris les contenus exclusifs comme House of Cards et Arrested Developement.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct