Nettwerk Music, indé et financé comme une start-up

Près de trente ans après sa création, le label indépendant canadien Nettwerk de Terry McBride (Bareneked Ladies, Sarah McLachlan, Avril Lavigne...) a levé plus de 10 millions de dollars auprès de HBC et de ses actionnaires historiques pour financer son développement.

Le canadien Nettwerk Music Group, créé en 1984 par Terry McBride et devenu un label indépendant de référence, d'abord dans les musiques électroniques puis dans la pop et le rock, vient de lever plus de 10 millions de dollars pour développer de nouveaux projets et son portefeuille d'artistes. De Skinny Puppy à Sarah McLachlan, Avril Lavigne, les Bareneked Ladies ou encore Coldplay, dont Nettwerk Music a sorti le premier album en Amérique du Nord, de nombreux succès ont égrainé l'histoire de cet indépendant basé à Vancouver, qui fut l'un des premiers à embrasser la révolution numérique et à développer un modèle à 360° extrêmement souple, étendu à l'édition et au management d'artistes.

Nettwerk, qui a aussi des bureaux à Los Angeles, New York, Londres et Hambourg, a connu quelques vicissitudes au cour des dix dernières années, dont le départ de Sarah McLachlan et la perte du management d'Avril Lavigne après 23 ans de collaboration. Mais le label, qui a sorti 400 albums depuis sa création et en a vendu 100 millions, n'en est pas moins parvenu à étoffer son portefeuille d'une trentaine d'artistes et à remporter de nouveaux succès, avec le groupe fun., auréolé de deux Grammy Awards ; le chanteur d'origne chinoise Wanting Qu, triple album de platine en Chine et à Hong Kong ; le folk-singer Mike Rosenberg, aka Passenger, qui s'est classé au sommet des charts dans 16 pays ; ou encore le duo garage rock Pack A.D..

Nettwerk Music Group a réalisé sa levée de fonds auprès de HBC Investments et de ses actionnaires historiques, dont Beedie Capital, qui avait financé une première fois son développement, et ses quatre fondateurs. « Nous avons eu un bon rythme de croissance ces dernières années, a déclaré Terry McBride au Vancouver Sun. Nous avons beaucoup de succès actuellement. Etre mieux financé va nous permettre de saisir les meilleures opportunités plutôt que d'être obligés de vivoter sur notre cash flow. »

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Rédigé par Philippe Astor

Journaliste spécialiste de l’industrie de la musique et d’Internet, collaborateur de Haut Parleur et co-fondateur d’Electron Libre.

Un commentaire sur cet article

  1. Ping : Nettwerk Music, indé et financé c...