Orange a échappé à l’impôt sur les sociétés pendant 10 ans

Selon BFM Business, qui a fouillé les comptes d'Orange, l'opérateur n'a pas payé d'impôt sur les sociétés en France entre 2000 et 2010. Malgré des revenus élevés, l'ancien France Telecom a déclaré de lourdes pertes issues notamment de l'absorption en 2005 d'une filiale ayant servi au rachat de sociétés à l'étranger, dont celui de la société britannique Orange en 2000. Les actifs de cette ancienne filiale, baptisée Cogecom, ayant été réévalués à la baisse, cela a entraîné des déclarations de pertes de 9 milliards les années suivantes par l'opérateur, ce qui lui a permis d'échapper à l'impôt. Il faut toutefois noter qu'une partie de ces déclarations de pertes ont été contestées par Bercy, qui a réclamé 2,1 milliards d'euros à Orange. Orange a fait appel d'un jugement du 4 juillet dernier donnant raison au ministère des Finances, mais a quand même du payer les 2,1 milliards cet été en attendant l'arrêt.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct